82% des Français consomment des produits "Made in France" au moins une fois par mois

  • Les Français issus des catégories populaires sont ceux qui déclarent avoir le plus augmenté leur consommation responsable depuis un an, notamment dans l'achat des produits régionaux (71% contre 65% dans les catégories aisées)
    Les Français issus des catégories populaires sont ceux qui déclarent avoir le plus augmenté leur consommation responsable depuis un an, notamment dans l'achat des produits régionaux (71% contre 65% dans les catégories aisées) gilaxia / Istock.com
Publié le , mis à jour

(Relaxnews) - Un sondage OpinionWay réalisé pour l'association Max Havelaar France révèle que les habitants de l'Hexagone toutes classes confondues sont de plus en plus impliqués dans l'achat de produits alimentaires, bio, locaux, issus du commerce équitable et respectueux de l'environnement. 

L'association Max Havelaar France, filière de Fairtrade International, dévoile ce mardi les chiffres de son premier baromètre sur la transition alimentaire. Quels sont les facteurs qui poussent les Français à se tourner vers une consommation responsable ? Quelle place est accordée à l'achat équitable, aux produits bio et locaux et aux enjeux de durabilité de l'agroalimentaire ?

Pour répondre à ces questions, l'association de solidarité internationale a fait appel à l'institut OpinionWay, qui a questionné un échantillon de 2.066 personnes représentatives de la population française. Premier constat : l'alimentation est de loin le secteur auquel les Français consacrent leurs achats responsables (81%), suivis des produits d'hygiène et cosmétiques (51%), des produits d'entretien (44%) et du secteur de l'habillement-textile (36%).

Les 18-24 ans sont les plus impliqués dans la préservation de l'environnement

Dans leurs achats de produits alimentaires, 82% des Français déclarent acheter un produit "made in France" au moins une fois par mois, 57% au moins une fois par semaine. Le bio occupe également une place importante avec un achat réalisé au moins une fois par mois pour 58% des sondés et au moins une fois par semaine pour un tiers d'entre eux (30%). Les aliments issus du commerce équitable sont également fortement plébiscités : 45% des consommateurs hebdomadaires affirment avoir augmenté leurs achats dans ce type de produits. 

Toutes les personnes interrogées déclarent faire évoluer leurs pratiques d'achat quelle que soit leur catégorie socioprofessionnelle. Les catégories populaires sont celles qui déclarent avoir le plus augmenté leur consommation responsable depuis un an, notamment dans les produits régionaux (71% contre 65% pour les catégories aisées), les produits "made in France" (73% contre 68%) et les produits issus du commerce équitable (49% contre 46%). Ces données vont dans le même sens que celles d'un sondage Ipsos-Sopra Steria, réalisé pour Le Monde en septembre dernier.

Les jeunes (18-24 ans) sont les plus impliqués dans la pratique d'achats responsables, et les plus concernés par l'engagement environnemental. Ces derniers déclarent avoir fortement augmenté leur consommation de produits bio (70% contre 59% chez les plus de 65 ans), de produits limitant les emballages (69% contre 56%) et de produits issus du commerce équitable (64% contre 38%).

Les Français souhaitent un engagement plus marqué de la part des entreprises

Parmi les principales sources de motivation qui poussent les Français à "manger plus responsable", le soutien aux producteurs/agriculteurs arrive en première position (59%), avant la volonté de surveiller sa santé (54%) et d'agir pour la planète (53%).

Seuls 36% des Français estiment en effet que les entreprises du secteur alimentaire assurent actuellement une juste rémunération des producteurs. Concernant le rôle que les entreprises ont à jouer, 91% des personnes interrogées souhaitent que les entreprises développent davantage leurs gammes responsables. 

"Les résultats de notre étude montrent une réelle volonté d'inclure tout le monde : les agriculteurs, l'industrie alimentaire, les pouvoirs publics et les consommateurs. Les Français ont de grandes attentes", a affirmé Cyril Cosme, directeur du bureau de l'Organisation Internationale du Travail à Paris, lors d'une conférence de presse organisée ce mardi matin à la maison des Métallos (Paris, 11e).

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?