A Rodez, le ton monte…

  • Si « Rodez Citoyen » n’a toujours pas annoncé sa tête  de liste, la « cheffe de troupe » se nomme éleonore échène pour Christian Teyssèdre.
    Si « Rodez Citoyen » n’a toujours pas annoncé sa tête de liste, la « cheffe de troupe » se nomme éleonore échène pour Christian Teyssèdre. Centre Presse - Mathieu Roualdès
Publié le

Le duel attendu entre Christian Teyssèdre et l’opposition actuelle, "Rodez Citoyen", lors des prochaines élections municipales (15 et 22 mars 2020) se dessine petit à petit… Et les esprits commencent à s’échauffer.
 

Si on pouvait s’attendre à ce que les premières hostilités soient lancées après les fêtes, la bataille semble déjà bel et bien engagée entre Christian Teyssèdre et "Rodez Citoyen". Après les premières joutes verbales lors du dernier conseil municipal, le ton est une nouvelle fois monté ces derniers jours, à moins de quatre mois du premier tour.

La raison ? Le discours d’Éléonore Échène, lors de l’inauguration du local de campagne de "Rodez Citoyen", vendredi dernier, avenue Tarayre. La femme de théâtre, qui pourrait bien porter cette liste dans le futur, avait alors annoncé que le choix du Faubourg "était symbolique" et "représentatif de ce qui ne va pas dans notre ville", dénonçant notamment les vitrines vides, l’absence de services publics (la fermeture de La Poste et de l’école Paul-Girard notamment), le manque d’espaces verts, la circulation, le stationnement…

"L’extrême gauche en spectacle"

Autant de "piques" qui ne sont pas passés du côté de la majorité et du maire, Christian Teyssèdre. Via un communiqué intitulé "l’extrême gauche en spectacle au Faubourg", ce dernier a dénoncé une "improvisation décevante de Cosette au Faubourg". Avant d’indiquer que les services de La Poste étaient aujourd’hui assurés par le bureau de tabac du carrefour Saint-Cyrice. Sur le sujet de la fermeture des écoles, le maire a, cette fois-ci, pointé du doigt son prédécesseur, Marc Censi : "Sous l’ère d’un autre metteur en scène, maire de Rodez de 1983 à 2008, les écoles de Rodez ont perdu 786 élèves sans qu’il ne prenne les décisions nécessaires d’adapter les structures à l’évolution des effectifs". Avant de lister les dernières réalisations de la majorité dans le quartier du Faubourg : construction d’une maison des associations, d’une maison de santé, de logements sociaux, rénovation de la maison de retraite à hauteur de 5,40 M€, du parvis de l’église du Sacré-Cœur avec la réalisation de deux parkings gratuits, etc. " Il serait temps que Rodez Citoyen abandonne la tragédie pour enfin entrer dans le réel", a conclu l’édile.

Pas de réponse "pour le moment"

Contactée par téléphone, mardi, Éléonore Échène, nommément visée dans ce communiqué, n’a pas souhaité répondre "pour le moment". En revanche, pas question pour elle d’endosser le rôle de "cheffe de troupe", comme écrit : "Nous sommes un collectif, la tête de liste n’a pas encore été dévoilée et nous ne pensons pas la politique tel quel".

La suite au prochain épisode…

Le chiffre

  • 6

Des colistiers tirés au sort, on n’avait jamais vu ça… C’est le pari lancé par « Rodez Citoyen ». Mardi, le collectif a tiré au sort 340 Ruthénois. Ces derniers recevront chez eux toutes les informations sur le « projet citoyen », en espérant que six d’entre eux, trois hommes et trois femmes, émergent et rejoignent la liste de 35 noms.
 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

285 €

Dans une résidence calme et sécurisée à 5 minutes du centre ville de Rodez [...]

260 €

RODEZ - STUDIO situé à proximité du Lycée Monteil et de l'IUT et proche du [...]

302 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Studio meublé et rénové pro[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?