Un Marcillacois donnait du piment à ses enfants pour les punir

Abonnés
  • Les faits jugés ont eu lieu à Marcillac.
    Les faits jugés ont eu lieu à Marcillac. JAT
Publié le

Le prévenu âgé de 28 ans comparaissait, ce mercredi 27 novembre, devant le tribunal correctionnel pour des violences sur ses enfants. 

Les enfants étaient âgés de seulement 5 et 6 ans. Régulièrement, pour les punir, leur père distribuait des fessées mais il leur faisait, aussi, manger des piments... 

Ces sévices ont duré près d'un an avant que les services sociaux ne saisissent la justice. " J'ai moi-même reçu ce genre d'éducation quand j'étais petit, à La Réunion, explique le prévenu. Je comprends que ça pose problème. "

 Le procureur de la République, Olivier Naboulet, qualifie ces faits " de châtiments. Si les violences sur la plus jeune des enfants ne me paraissent pas établies, cela ne change rien aux violences commises sur les autres ".

" Jusqu'à cinq ans de prison sont prévus  pour ces faits, explique Olivier Naboulet. Le législateur veut sanctionner fermement les violences sur mineur. Toutefois, le casier judiciaire vierge du prévenu plaide en sa faveur. Le magistrat requiert 18 mois de prison assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve durant deux ans."

" Ces faits sont extrêmement désagréables, concède Me Bruce Flavier, l'avocat du prévenu. Ce qui choque le plus, c'est l'histoire du piment dans la bouche. Mon client a également subi ça. Cela n'excuse pas, mais ça peut expliquer son geste. "

À l’issue de l'audience, il écope d'une peine de six mois de prison avec sursis. 

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

430 €

Marcillac, rue du Cayla, appartement T3 situé au 1er étage. 2 chambres, séj[...]

23000 €

Sur les hauteurs de Marcillac, dans un environnement privilégié, à seulemen[...]

82000 €

Terrain constructible de 753 m2 sur les hauteurs de Marcillac vallon ! . .[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?