Dynamique Serène : un bilan positif et des perspectives

  • Les participants devant la haie anti-érosive plantée en 2016
    Les participants devant la haie anti-érosive plantée en 2016
Publié le

La journée technique annuelle du contrat territorial Serène s’est déroulée mercredi 13 novembre dernier à La Fouillade. Le Syndicat mixte du bassin-versant Aveyron Amont (SMBV2A), structure animatrice du projet, est à l’initiative de cette journée, en lien avec de nombreux partenaires (Agence de l’eau Adour Garonne, Adasea d’Oc, Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, association Arbres Haies et Paysages d’Aveyron...)

Cette rencontre avait une portée particulière s’agissant d’une journée bilan dont le but était de retracer le chemin parcouru sur les cinq années de déclinaison d’actions (2014-2018) en faveur des cours d’eau et milieux aquatiques du bassin des Serènes.

Ce bilan fait ressortir que 29 actions ont été mises en œuvre pour un montant global d’investissement de plus de 2,6 millions d’euros. Parmi les projets phares, sont recensées toutes les actions liées à l’assainissement (construction de la nouvelle station de La Fouillade, réhabilitation de 157 installations d’assainissement non-collectif…), à la limitation de l’érosion des sols et des transferts de polluants (études et diagnostics érosion, aide à l’investissement de matériel agricole alternatif…), à l’optimisation environnementale des plans d’eau (guide, diagnostics d’ouvrages, chantiers vitrines…), ou encore aux travaux de restauration des berges (mise en défens, aménagement de points d’abreuvement, plantations…).

En vue d’illustrer une grande partie de ces actions, la vingtaine de participants s’est rendue sur l’exploitation de Nicolas Guibbert à Trébessac. Ce dernier a fait part de l’intérêt des réflexions et aménagements réalisés dans le cadre du contrat Serène 2014-2018 à l’échelle de son exploitation (diagnostics érosion et plans d’eau, plantation d’une haie anti-érosive, travaux de mise en défense des berges et aménagement de point d’abreuvement, acquisition de matériel alternatif…).

Au-delà du bilan intéressant, il s’agissait également d’imaginer la suite, notamment dans un contexte où les cours d’eau du bassin des Serènes n’ont pas encore atteint les objectifs de qualité souhaitée même si des évolutions positives sont observées sur certains paramètres. Le nouvel outil identifié pour poursuivre cette dynamique est le contrat de rivière Aveyron amont 2020-2024, toujours animé par le SMBV2A avec le soutien de nombreux partenaires techniques et financiers au premier rang desquels figure l’Agence de l’eau Adour Garonne. Le bassin des Serènes continuera ainsi à trouver toute sa place dans ce nouveau projet, notamment en ce qui concerne la poursuite d’actions agricoles : mise en place du dispositif Maec (Mesures agro-environnementales et climatiques), création de modules de formation sur les techniques de conservation des sols, etc. Sur toutes ces actions, le SMBV2A pourra compter sur plusieurs exploitants agricoles qui, à l’image de Nicolas Guibbert, sont de véritables ambassadeurs de techniques novatrices permettant de mieux concilier économie et écologie.

Le bilan complet du contrat territorial Serène est consultable sur le site www.aveyronamont.fr.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

269000 €

VISITE VIRTUELLE disponible sur notre site topsimmo. fr. Propriété en p[...]

193450 €

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui une maison de village de carac[...]

172000 €

Maison familiale au coeur du village comprenant une cuisine ouverte sur un [...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?