Culture et Loisirs

1954, un millésime qui a de la classe grâce à Marcelle Canivenq

  • Les classards avant de passer aux choses sérieuses, des choses servies généreusement.
    Les classards avant de passer aux choses sérieuses, des choses servies généreusement.
Publié le / Modifié le S'abonner

C’est Marcelle Canivenq, conseillère municipale, qui a initié ces joyeuses retrouvailles des 65 ans, son âge aussi. "Pris par la vie et son élan, constate-t-elle, on se croise souvent entre deux portes, deux années, sans prendre le temps de se parler… Et le temps passe." Alors parlons ! Et là, au restaurant Le Selvois, on bavardait, à l’envi, à la fortune du mot. Si la belle époque des classes, une tradition inspirée de la vague des conscrits, a vécu, prétendent certains, elle vit encore, insistait l’assistance, ce beau dimanche d’automne. Et elle a même la dent dure, et un bon coup de fourchette, la tradition. En témoigne ce repas drôlement animé car, aux dires des participants, le rire était aussi de sortie. Alors, 65 ans, l’âge de tous les possibles ? Peut-être. Il ne faut pas laisser au temps le temps de vieillir, disait-on autour de la table. Et se contenter de le regarder passer sans fêter son passage. Mission accomplie !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

137500 €

Villefranche de Panat - Proche des lacs - Maison T3 de 93m² habitbles, en p[...]

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir