Tennis

Le double mixte a pris un vrai coup de jeune

  • Les équipes 13/14 ans d’Espalion et Cahors.
    Les équipes 13/14 ans d’Espalion et Cahors.
  • Les équipes 13/14 ans d'Espalion et Cahors.
    Les équipes 13/14 ans d'Espalion et Cahors.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Traditionnellement représenté par une seule équipe "adultes" dans le challenge mixte du Rouergue, le club d’Espalion en aligne deux cette année. L’équipe I (Josy Girardin, Marie-Claude Trémoliéres, Damien Combettes et Clément) accueillait son homologue de Firmi-Decazeville. L’esprit accrocheur des Espalionnais n’a pas suffi face à une équipe qui alignait des meilleurs classements et a largement remporté la rencontre.

L’équipe II se déplaçait à Figeac conduite par Yohan Valéry, jeune capitaine qui remportait son match. Delphine Pradalier, Martine Chauchard et Daniel Carrière, opposés à des classements supérieurs, se sont logiquement inclinés.

Mais la grande nouveauté était l’apparition d’une équipe jeune en double mixte engagée dans le cadre du trophée Dominguez. Obligée de déclarer forfait pour son premier match pour cause de blessure, victorieuse 4/0 à Salmiech, l’équipe mixte 13/14 ans accueillait le leader Cahors. Si Louis Guiral et Enola Chalmeton s’inclinaient face à de meilleurs classés non sans avoir bwien bagarré, Quentin Pipier s’offrait son deuxième 15/4 du week-end. Associés à Louis Guiral en double, ils parvenaient (à l’issue de la sixième balle de match !) à arracher le point du match nul et obtenir ainsi le match nul face au leader de la poule. Un bel exploit réalisé par cette équipe de jeunes porteurs de gros espoirs pour le Tennis Club espalionnais.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

57200 €

EXCLUSIVITE !!!Dans résidence récente, appartement en rez-de-jardin compren[...]

44050 €

A saisir ! A une centaine de mètres du centre-ville, terrain constructible [...]

335 €

A Louer appartement avec une très belle vue situé au dernier étage d'un pet[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir