Economie

Rodez : la marque Coqcitanie prend son envol

  • Yannick Castan, Valentin Bertrand et Clément Bastide fondateurs Coqcitanie.
    Yannick Castan, Valentin Bertrand et Clément Bastide fondateurs Coqcitanie. Coqcitanie / Coqcitanie
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La jeune marque aveyronnaise Coqcitanie a lancé en novembre sa première collection automne-hiver.

Cocorico ! Une nouvelle marque aveyronnaise est née.

Coqcitanie est le fruit du travail et de la réflexion de trois amis : Yannick, Valentin et Clément. À travers leur première collection lancée le 21 novembre dernier, les jeunes entrepreneurs promeuvent une confection locale et éthique. Basée en Aveyron, l’entreprise met à l’honneur l’identité occitane dans sa totalité avec la personnalisation et l’étiquetage réalisés entre Albi et Rodez et des vêtements nommés comme des villes et villages de la région.

Saisir l’occasion

Fin 2018, le trio s’est trouvé face à l’opportunité de créer leurs premiers articles. "Nous avons trouvé un textile de grande qualité et en avons profité. C’était le moment de se lancer dans l’aventure.", explique Valentin Bertrand. En complément de leurs emplois respectifs, ils démarrent le projet, en mars dernier, avec un petit stock. Le bouche-à-oreille fonctionne et leur page Facebook suscite rapidement l’engouement.

Une première collection

La première collection de Coqcitanie devait, à l’origine, sortir au printemps dernier, mais un autre coq en a décidé autrement. Suite à un litige avec le Coq Sportif, le lancement officiel de la marque a dû être retardé de sept mois, mais cela n’a pas découragé ses fondateurs. Avec un nouveau logo brodé et un site internet tout neuf, ils reprennent des plumes de la bête et préparent leur première ligne de vêtements. La collection automne-hiver 2019-2020 est officiellement lancée le 20 novembre. Malgré un faux départ, l’enthousiasme du public n’est pas retombé. Le site internet flambant neuf permet de toucher plus de monde et enregistre tous les jours de nouvelles commandes. "Au début, la communication autour de la marque était surtout reçue par des proches. Mais maintenant cela touche de plus en plus de monde.", notent les entrepreneurs.

Une initiative locale

Le jeu de mots a rôdé pendant longtemps dans l’esprit de Yannick Castan qui rêvait de fonder la marque. "L’idée était de se démarquer des autres enseignes aveyronnaises qui ont pour emblème des animaux plutôt locaux, comme la vache ou l’abeille.", précise Clément Bastide. Au-delà du jeu de mots, mettre l’Occitanie au centre du projet est important pour les trois amis qui aiment décrire Coqcitanie comme étant “éthique, chic et décalée.”

En plus des basiques indémodables qu’ils proposent, les trois amateurs de sport ont voulu rendre hommage aux idoles de leur jeunesse à travers la collection "Supporter" qui s’enrichira au fil du temps.

À destination des enfants comme des adultes, cette première collection sera présentée à l’agence Orpi de Bourran ce vendredi 6 décembre. Les actualités ainsi que les articles sont disponibles sur le site coqcitanie.com.

Le Coq leur a tiré dans les pattes

À peine installée, Coqcitanie se voit dans l’obligation de changer son logo. La raison ? La plus célèbre des marques au coq a trouvé que l’emblème de la marque aveyronnaise était trop similaire au leur. Après trois mois de discussions et de compromis, le nouveau logo est approuvé par les deux partis en septembre. Tout nouveau, tout beau, il a enfin pu être brodé, imprimé et adopté par tous.
 

Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

11000 €

Rodez - Bourran - Place de parking couverte au sein d'une résidence récente[...]

415 €

Rodez coeur de ville, appartement de type 2 bis duplex, composé d'une cuisi[...]

535 €

TYPE III SITUE DANS SECTEUR CALME PROCHE LYCEE FOCH AVEC UNE BONNE EXPOSITI[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir