Football : Rodez avec les gros moyens à Poitiers

Abonnés
  • Les Ruthénois Ayoub Ouhafsa (à gauche) et Dorian Caddy avaient chacun inscrit un doublé au tour précédent, à Auch, où ils s'étaient imposés (5-0).
    Les Ruthénois Ayoub Ouhafsa (à gauche) et Dorian Caddy avaient chacun inscrit un doublé au tour précédent, à Auch, où ils s'étaient imposés (5-0). Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ce samedi 7 décembre à 17 heures, les Ruthénois affrontent Poitiers sur la pelouse des pensionnaires de National 3, avec certains titulaires de Ligue 2.
Objectif : les 32es de finale de la Doyenne qu’ils n’ont plus disputés depuis 2014. Une éternité pour le club du président Pierre-Olivier Murat.
 

Les 32es de finale justifient les moyens ! C’est la grosse équipe que le coach ruthénois Laurent Peyrelade a décidé d’envoyer à Poitiers ce samedi (coup d’envoi à 17 h) afin de tenter de se qualifier pour les 32es de finale, joués en janvier prochain et qui marquent l’entrée en lice des clubs de Ligue 1. Les Poitevins sont prévenus. À Rodez, on ne prend pas ce déplacement chez le deuxième de National 3, soit trois niveaux en dessous la L2, à la légère.
Le maintien dans l’antichambre du football français a beau accaparer au quotidien les Aveyronnais, l’envie de vivre à nouveau une épopée en Coupe reste bien là. Eux dont le dernier fait d’armes d’envergure dans la Vieille Dame remonte à janvier 2014 et un 32e de finale perdu 2-0 face à Montpellier dans un stade Paul-Lignon plein comme un œuf.
« L’idée, c’était de faire tourner notre groupe sur les trois matches de la semaine pour garder un maximum de fraîcheur », explique Peyrelade. Après le revers (1-2) pour le retour à Paul-Lignon face au Havre vendredi 29 novembre, le Raf, largement remodelé donc, vient de s’incliner pour la cinquième fois consécutive en L2 mardi soir à Troyes (1-0). Face à son double tactique articulé en 3-5-2, le onze ruthénois pourrait aussi en profiter aujourd’hui pour se rassurer. Même si le coach demeure à la fois prudent et ambitieux. « Ça reste un match de football. Nous, on veut continuer notre aventure. C’est un objectif. L’idée c’est d’être dans le chapeau au prochain tour. À nous de faire un match engagé, dynamique, efficace. »

Bonnet encore ménagé

Ce sera en revanche sans Ugo Bonnet, le meilleur buteur du club en L2 (avec sept réalisations) encore ménagé après sa blessure aux adducteurs contractée face à Lens le 11 novembre dernier. Face à l’ex-Ruthénois Sofiane Choubani (2012-13) et plusieurs anciens joueurs de National (lire par ailleurs), les Rouergats, sans Chougrani, Roche, ni Sané eux également préservés, auront intérêt d’avoir évacué les heures de bus subies pour se déplacer à Troyes et à Poitiers.
« J’ai la chance d’avoir un groupe hyper sérieux qui comprend qu’il faut récupérer. Les mecs ont été disciplinés », indique confiant Peyrelade. Suffisant ? Réponse prévue en cette fin d’après-midi.


Retrouvez ce soir la rencontre en direct commenté
sur www.centrepresseaveyron.fr
 
Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

74 €

RODEZ / Centre ville : grand garage avec partie cave situé 1, Bd denys Puec[...]

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec placa[...]

640 €

A louer T2 meublé, avenue victor Hugo à Rodez. Situé au 2ème étage d'une pe[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir