Municipales 2020

Rodez : le futur mandat de Christian Teyssèdre "sera celui de la végétalisation"

  • "Le futur mandat sera celui de la végétalisation"
    "Le futur mandat sera celui de la végétalisation" M.R. / M.R.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Candidat à un troisième mandat, Christian Teyssèdre fera "la part belle" à l’écologie dans son futur programme.

Le vert est à la mode. Si Europe Écologie concentre sa campagne pour les futures municipales sur les grandes agglomérations et ne présentera pas de candidat à Rodez, le verdissement général est de mise sur les listes de l’Hexagone. Celle de Christian Teyssèdre, "Mon parti, c’est Rodez", ne fera pas exception à la règle, à l’heure où mesures sociales et environnementales se partagent la tête des préoccupations des Français. Candidat à un troisième mandat, l’édile l’a annoncé hier, lors d’une conférence de presse : "Le futur mandat sera celui de la végétalisation". Et les projets ne manquent pas.

La semaine passée déjà, sa future équipe présentait le projet d’un jardin pédagogique à la Boriette, derrière le haras. Un jardin dont la production, biologique bien entendu, doit alimenter la cuisine centrale de la ville, tout en éduquant les plus jeunes à "l’alimentation durable". Vendredi 6 décembre, Christian Teyssèdre est allé encore plus loin : "Toutes nos réalisations lors du futur mandat donneront une part belle à la végétalisation, aux espaces verts et aux arbres, à l’image de ce qu’est aujourd’hui le jardin public".

La place d’Armes "reverdie" ?

Si l’élu-candidat n’a pas souhaité en dire davantage sur ces futures rénovations – "On dévoilera tous nos projets dès janvier, là il est encore trop tôt" –, il a néanmoins avancé le souhait de "reverdir" la place d’Armes, actuellement minérale pour "diverses contraintes à l’époque". "Elle sera revégétalisée et modifiée", a-t-il assuré. Avant d’évoquer de futures mesures pour favoriser la "circulation douce" en ville… à suivre.

Trois nouveaux colistiers

Et de 18 ! Vendredi 6 décembre, Christian Teyssèdre a présenté trois nouveaux de ses colistiers pour les municipales de mars 2020, portant désormais au nombre de 18 personnes sur sa future liste de 35 noms.
- Maryline Crouzet (2e en partant de la gauche sur la photo) : élue socialiste à Onet-le-Château et à l’Agglo de Rodez, la directrice d’une association de producteurs de lait de montagne souhaite désormais apporter sa pierre à l’édifice dans sa ville.
- Frédéric Rubio (3e) : professeur de cuisine et désormais directeur de services à la chambre des métiers, le quinquagénaire s’engage pour la première fois en politique.
- Bernard Ferrand (4e) : lui est tout, sauf un premier venu en politique ! Ancien premier secrétaire fédéral du PS (1976-1987), « radical » du côté du PRG ensuite, actuellement membre de LREM, le professeur de droit européen à l’université d’Évry (Essone) à la retraite souhaite désormais siéger au conseil municipal de sa ville, Rodez.

 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

543 €

L'APPARTEMENT SE COMPOSE D'UN HALL D'ENTREE AVEC PLACARD DE RANGEMENT, D'UN[...]

415 €

Rodez coeur de ville, appartement de type 2 bis duplex, composé d'une cuisi[...]

365 €

Rodez, appartement meublé de type 1 de 31m² situé au 1ème étage, composé d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir