Sainte-Barbe : une baisse des interventions enregistrée en 2019

Abonnés
  • Une gerbe a été déposée devant le centre à la mémoire des pompiers cassagnols disparus.
    Une gerbe a été déposée devant le centre à la mémoire des pompiers cassagnols disparus.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Samedi dernier, fidèles à la tradition, les sapeurs-pompiers fêtaient leur patronne en présence des autorités civiles et militaires (élus, représentants départementaux des pompiers, gendarmerie…) Après les dépôts de gerbe devant le centre à la mémoire des pompiers cassagnols disparus et au monument aux morts, venait l’heure du bilan.

L’ouverture de cette cérémonie revenait au lieutenant Sébastien Danès, chef de centre d’incendie et de secours de Cassagnes. Il annonçait une baisse des interventions cette année 244, contre 272 en 2018 à la même époque réparties en 179 secours à personne, 26 accidents de circulation, 26 incendies et 13 sorties diverses. Parmi ces interventions, deux gros incendies agricoles et un accident de circulation mortel. Il a tenu à préciser que certaines interventions trouvent une issue heureuse tel ce sauvetage d’un enfant de 7 ans tombé dans un puits, sorti indemne.

Le centre de secours assure des renforts dans les centres voisins ou extra-départementaux, le passage du tour de France sur la commune a également mobilisé nos pompiers. Des formations sont toujours nécessaires et suivies régulièrement, certains donnent de leur temps dans le monitorat.

Une section de neuf jeunes sapeurs-pompiers vient de démarrer avec cinq jeunes Cassagnols. Le chef de centre a tenu à remercier les pompiers pour cet engagement, mais aussi leurs familles, soutien précieux, les élus toujours aux côté des pompiers. Les représentants des pompiers départementaux ont quant à eux donné un bilan départemental (interventions, nombre de pompiers professionnels et volontaires, investissement…) mais aussi félicité les pompiers cassagnols pour leur investissement.

Les élus ont eux aussi tenu à assurer à leur niveau respectif (soit par discours ou au travers d’un poème comme la conseillère départementale Karine Escorbiac) de leur soutien sans faille à leur égard. Le projet du déménagement du centre de secours a bien évidemment été abordé, il semblerait être sur "le bon camion" mais peut-être moins rapide que celui de nos valeureux soldats du feu. La cérémonie s’est clôturée par le verre de l’amitié avant de se retrouver autour d’une bonne table car la Sainte-Barbe rime aussi avec convivialité.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

249100 €

Belle maison en pierre de 300m² rénovée en 2013. Propriété constituée d'une[...]

69000 €

Ensemble composé d'une maison de 424 m² à rénover entièrement, mais dont le[...]

171200 €

Entre Rodez et Albi, maison en pierre avec 4 chambres, pièce de vie, salle [...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir