Festival du film de Marrakech: l'Etoile d'or à "Valley of Souls" du Colombien Rincon Gille

  • Producteur américain Robert Redford avait reçu un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière au 18e Festival du film de Marrakech.
    Producteur américain Robert Redford avait reçu un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière au 18e Festival du film de Marrakech. FADEL SENNA / AFP / FADEL SENNA / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(AFP) - Le jury du 18e Festival du film de Marrakech a attribué, lors de la cérémonie de clôture samedi soir, l'Etoile d'or récompensant le meilleur film à "Valley of Souls", du Colombien Nicolas Rincon Gille.

Les membres du jury, présidé par l'actrice britannique Tilda Swinton, ont eu à départager 14 films en compétition avant de décerner la récompense suprême à ce long métrage tourné sur les rives du Magdalena Medio, en Colombie. 

Il raconte l'histoire d'un père ayant perdu deux fils, tués par l'armée, qui se met à la recherche de leurs corps perdus dans un fleuve. Un film sur la peur et le deuil et un "plaidoyer pour la paix au sein d'une société que la guerre civile continue à déchirer". 

L'année dernière, la réalisatrice autrichienne Sudabeh Mortezai avait été couronnée pour "Joy", un film retraçant l'histoire d'une jeune nigériane victime de trafic sexuel à Vienne.

Le prix d'interprétation masculine a, lui, été décerné à Toby Wallace pour la comédie dramatique australienne "Babyteeth", et celui d'interprétation féminine à Nichola Burley et Roxane Scrimshaw (ex æquo)pour la comédie britannique "Lynn + Lucy".

Le prix de la mise en scène a été attribué au Tunisien Ala Eddine Slim pour "Tlamess", et le prix du jury à "Mosaic Portrait" du Chinois Zhai Yixiang et "Last Visit" du Saoudien Abdulmohsen Aldhabaan (ex æquo).

La veille, l'acteur, réalisateur et producteur américain Robert Redford avait reçu un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Il était l'invité vedette de cette 18e édition, un an après le duo légendaire Martin Scorsese et Robert De Niro.  

Samedi matin, lors de la séquence "Conversation with" devant une salle bondée, l'acteur de 83 ans est revenu sur ses engagements: "C'est saint de remettre en question le pouvoir", car "si on prend ce qu'on nous donne comme argent comptant l'horizon devient sombre". 

Il a aussi évoqué son enfance, quand il allait "une fois par semaine voir un film de Walt Disney", son amitié avec Sydney Pollack et Paul Newman, sa décision de passer derrière la caméra pour "assouvir son besoin de contrôle", ses réserves vis-à-vis d'Hollywood, pour qui il n'a "jamais eu beaucoup de considération".

La 18e édition du plus important festival de cinéma du Maroc a aussi été marquée par un hommage vibrant au cinéaste français Bertrand Tavernier, qui a reçu un prix d'honneur des mains d'Harvey Keitel, monument du cinéma américain. D'autres grands noms du cinéma comme Naomi Watts ou Marion Cotillard ont participé à l'évènement.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir