Culture et Loisirs

"La télécommande", le nouveau film des ados

  • Les jeunes de l’Oustal MECS à la projection en avant-première de leur nouveau court-métrage au cinéma Vox.
    Les jeunes de l’Oustal MECS à la projection en avant-première de leur nouveau court-métrage au cinéma Vox.
Publié le / Modifié le S'abonner

Projection, en avant-première au cinéma Vox, du nouveau court métrage des ados de l’Oustal MECS.

Beaucoup d’excitation au cinéma Vox de Villefranche pour la projection, en avant-première, du nouveau court métrage des adolescents de l’Oustal MECS (Maison d’enfant à caractère social), établissement basé à Sainte-Croix. Ces jeunes prennent visiblement goût au cinéma avouant très naturellement au micro devant une salle pleine le "plaisir" qu’ils ont pris à tourner sous la direction du réalisateur aveyronnais, Tristan Francia. Ils avaient d’ailleurs frappé fort pour leur précédent et premier film, La Feuille puisqu’il a été sélectionné pour le Festival du court-métrage de Berlin et qu’il vient d’obtenir le Prix du jury du Fesitval Séquence court de Toulouse.

Un monde à l’envers

Mais après l’environnement, thème du premier film, les ados de l’Oustal ont choisi de traiter le thème du manque de respect de certaines personnes d’âge mûr pour les jeunes. Ils ont donc voulu inverser les rôles et c’est ainsi qu’ils ont inventé "un monde à l’envers" original qu’ils ont filmé. Au total, ce film La télécommande a été bouclé en neuf jours, entre écriture, tournage et montage. "C’est une comédie concept", précise le cinéaste Tristan Francia, avec des scènes du quotidien toutes tournées à Villefranche-de-Rouergue donc certaines au restaurant Les 4Z’arts qui jouxte le local villefranchois de MECS, allées Aristide-Briand. Ce film, comme le précédent a reçu le soutien du conseil départemental dans le cadre de son dispositif Culture et lien social. Sa chargée de culture, Christine Presne, était d’ailleurs présente à la projection où elle a pu se rendre compte de "l’enthousiasme" des jeunes. "Le département est fier de vous", leur a-t-elle lancé. La municipalité de Villefranche, le Rotary club et la Société Générale sont aussi partenaires. Leur volonté, tout comme celle des animateurs de l’Oustal et de son président, Pierre Nadal, est de "permettre les échanges entre les jeunes autour d’une création artistique mais aussi de les placer au centre du projet, de les rendre acteur et ainsi de les valoriser, par l’intégration et le partage des cultures".

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

70000 €

Appartement de Type 2 de 49 m² (loué) comprenant cuisine indépendante de 9 [...]

123000 €

Maison mitoyenne de 115m² habitables environ située proche des commerces. E[...]

29000 €

A quelques minutes de Villefranche et des commerces, beau terrain plat et a[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir