Solidarité

Bourse d’échange mensuelle au Sel du Néflier

Abonnés
  • Les adhérents dont la monnaie d’échange est la nèfle.
    Les adhérents dont la monnaie d’échange est la nèfle.
Publié le / Modifié le S'abonner

Il s’agit d’un système d’échanges qui ne passent pas par la monnaie sonnante et trébuchante mais par un "équivalent" travail.

Un S.E.L plus communément appelé le Sel est un acronyme pour

Système d’Échange Local. Né sous le nom de LETS - Local exchange trade system - il est arrivé en 1994 en Ariège, perdant au passage le mot trade (commerce). Il s’agissait d’échanger sans passer par l’argent, l’euro en France, mais en utilisant une monnaie locale inventée à l’intérieur d’un regroupement de personnes.

Le Sel du Néflier est né en 1998. Dans la foulée et en s’inspirant de ce qui s’était fait à Figeac quelque deux ans plus tôt. Et qui par parenthèse était déjà en quelque sorte une sorte d’essaimage des pionniers ariégeois qui étaient venus en terres lotoises pour expliquer le concept.

D’un point de vue géographique, le Sel du Néflier recouvre le territoire du grand Bassin puisque des adhérents sont recensés sur Grand-Vabre et jusqu’à Aubin.

"Depuis nous fonctionnons à l’intérieur d’une association loi 1901. Notre monnaie est la nèfle et pour que les adhérents aient une juste estimation de sa valeur au moment de leurs échanges, nous avons décidé lors de sa création du taux suivant : 60 nèfles égalent une heure de travail (réel ou estimé) : à chacun, chacune de choisir la valeur de ce qui est proposé à l’échange : votre surplus du potager, de votre garde-robe, bibliothèque, votre coup de main pour un déménagement ou une manipulation de meuble par exemple : 10, 20, 60 nèfles avec l’accord des partenaires de l’échange." L’idée qui sous-tend l’existence d’un Sel est que tout le monde a quelque chose à échanger, du temps, des compétences, des objets aussi pour une deuxième ou troisième vie.

Et, bien sûr, comme dans la plupart des associations, la convivialité est en prime. "Nous nous retrouvons chaque mois pour une bourse d’échange (nommée Blé) mais également à tout moment où l’un de nous peut souhaiter un coup de main - covoiturage par exemple - chaque nouvel adhérent proposant une liste de ses savoir-faire où l’on peut piocher."

Toute personne intéressée est la bienvenue lors de l’une des Blés mensuelles. On peut également aller sur le site de solidaire.org pour y lire d’autres informations sur les Sels.

Contact : 0 565 804 629 ou 0 644 732 753 pour tous renseignements "ou nous rencontrer lors de la Blé de novembre ", conclut la trésorière.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

89750 €

Decazeville : Charmante maison jumelée d'un côté, de type 3/4 : cuisine amé[...]

23000 €

DECAZEVILLE - Cette maison en pierres d'environ 74 m² est à rénover totalem[...]

678 €

LOCATION MAISON SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principale salon-séjour donna[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir