Santé

A Noël, les animaux ne sont pas à la fête

  • A Noël, les animaux ne sont pas à la fête
    A Noël, les animaux ne sont pas à la fête
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Noël approche, il est donc temps de décorer la maison. Mais si vous possédez des animaux de compagnie, prenez garde. Certains articles de fêtes sont fatals pour nos compagnons à 4 pattes.

Commençons par les boules de Noël. Autant pour le chien que pour le chat, elles représentent un danger. Si vos animaux les font tomber et qu’elles se brisent, ils pourraient les ingérer par mégarde. Méfiez-vous aussi des petites boules qui pourraient être avalées entière, augmentant le risque d’occlusion.

Les guirlandes

Certes, c’est joli, ça scintille… Mais là encore, le danger n’est pas loin. Comme le rappelle la Fondation 30 millions d’amis, tout comme les cheveux d’ange, « les guirlandes sont particulièrement dangereuses pour les chats. Lorsqu’ils les avalent, ces fils s’entortillent dans l’estomac et nécessitent une intervention chirurgicale. Attention aussi aux guirlandes lumineuses… un chiot ou un lapin qui les mordillent pourraient s’électrocuter ! »

Le gui et le houx

Commençons par le gui. Il possède des baies blanches qui contiennent de la viscotoxine potentiellement dangereuse. Si votre animal les avale, le risque d’intoxication est réel. Une importante salivation, des vomissements, ainsi qu’une diarrhée parfois hémorragique figurent parmi les symptômes les plus évocateurs. Il peut aussi boire et uriner plus fréquemment. Une hypotension peut survenir, qui se traduit par de la fatigue.

Pour ce qui est du houx, ses boules rouges ont des effets vomitifs et laxatifs lorsqu’elles sont mastiquées.

Le chocolat

Enfin, comment en période de fête ne pas évoquer le chocolat. Si délicieux soit-il, il contient de la théobromine, une substance qui va notamment stimuler à outrance le système nerveux central de votre chien et son muscle cardiaque.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir