Culture et Loisirs

L’auditorium du château de Bournazel inauguré en… musique

Abonnés
  • En octobre 2016, débutait le chantier de l’aile du château, aujourd’hui presque terminée. L’auditorium, quant à lui, se trouve derrière le mur au premier plan, à l’abri des regards.
    En octobre 2016, débutait le chantier de l’aile du château, aujourd’hui presque terminée. L’auditorium, quant à lui, se trouve derrière le mur au premier plan, à l’abri des regards. Maurice Subervie / Maurice Subervie
  • En octobre 2016, débutait le chantier de l’aile du château, aujourd’hui presque terminée. L’auditorium, quant à lui, se trouve derrière le mur au premier plan, à l’abri des regards.
    En octobre 2016, débutait le chantier de l’aile du château, aujourd’hui presque terminée. L’auditorium, quant à lui, se trouve derrière le mur au premier plan, à l’abri des regards. Maurice Subervie / Maurice Subervie
Publié le / Modifié le S'abonner

Dans le vaste programme de restauration mené par les propriétaires, Gérald et Martine Harlin, depuis 2008, une salle de spectacle est devenue incontournable pour un site qui se veut un espace culturel. Fonctionnel depuis l’été, l’auditorium de 145 places, construit sous la cour du château et donc invisible de l’extérieur, sera mis en lumière, samedi 14 décembre, à l’occasion d’un concert de l’ensemble Tasto Solo. Au-dessus, les chantiers ne manquent pas.

Lorsque Gérald et Martine Harlin ont acheté le château de Bournazel, leur priorité était, bien entendu, de réhabiliter cet édifice en partie détruit à la Révolution française, puis amplement remanié au XIXe siècle. Dès 2008, le couple a ainsi débuté un vaste programme de restauration – le château, véritable joyau de la Renaissance, a été construit au XVIe siècle, entre 1540 et 1560 par un architecte jusqu’ici inconnu. Au-delà des murs, un des chantiers concernait notamment le jardin, en friche, qui, grâce à l’équipe de Thierry Verdier, ce dernier étant professeur en histoire de l’art et architecte pour la reconstruction des jardins, a été classé, en janvier dernier, "Jardin remarquable" pour une période de cinq ans.

Excellente acoustique et qualité de projection

De cet espace souhaité culturel dans le sens le plus large possible, les propriétaires ont vite remarqué l’absence d’une salle pour accueillir concerts, colloques, résidences d’artistes, voire pièces de théâtre. Sous la grande cour principale, dans les anciennes caves, et après des fouilles obligatoires – la Direction régionale des affaires culturelles a forcément un droit de regard sur ce site classé –, il a été décidé de créer un auditorium.

Pour cela, un trou de huit mètres de profondeur a été creusé afin de permettre l’accès aux camions transportant le béton. Invisible de l’extérieur, cette salle de spectacle de 145 places offre " une excellente acoustique et une qualité de projection indéniable ", selon Marion Gratuze, responsable de l’accueil et de la communication. Fonctionnel depuis l’été, l’auditorium sera inauguré officiellement, samedi 14 décembre, lors du concert de l’ensemble Tasto Solo.

Cela n’est qu’une étape supplémentaire dans la restauration du château. Débuté depuis plusieurs mois, le chantier de la toute nouvelle aile – construite à l’identique grâce à des d’images d’archives – est dans sa phase terminale. Sur la façade principale, il est également question de restaurer quelques moulures… Sous le château, du côté de la place centrale du village, la future salle d’accueil attend son heure. En attendant, musique…

Contact pour les visites guidées au 05 65 80 81 99.

16 000

En 2018, le château de Bournazel, et son jardin style Renaissance, avait accueilli un peu moins de 15 000 visiteurs ; cette année, le chiffre est à la hausse avec
un peu plus de 16 000 curieux.

Une soirée dédiée à Anna Inglese, chanteuse à la voix divine

Samedi 14 décembre, l’ensemble Tasto Solo donnera un concert pour marquer le début d’une résidence d’artistes qui se déroulera sur plusieurs années. Cet événement représentera également l’inauguration officielle de l’auditorium. Ce concert sera dédié à Anna Inglese, l’une des rares chanteuses professionnelles travaillant en Italie au XVe siècle, dont la voix « douce et subtile, pas humaine mais divine » avait été remarquée en 1455. Ce programme est composé de pièces écrites entre les années 1400 et 1500, pour la plupart extraites de manuscrits copiés à Naples vers la fin du siècle, tel que MS Perugia 431 ou le Cancionero de Montecassino. Ainsi, les mélomanes pourront découvrir des compositions qui n’ont jamais été jouées auparavant en concert. Avec Anne-Kathryn Olsen (soprano), Bérengère Sardin (harpe), Bor Zuljan (luth), Pau Marcos (vièle à archet) et Guillermo Pérez (organetto et direction).

Concert à 19 heures. Tarifs : 25 €, 20 € pour les moins de 25 ans. Informations et réservations au 05 65 80 81 99 ou par mail à chateau.de.bournazel@gmail.com
Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Bournazel

389000 €

A proximité d'un village typique avec un magnifique château, à 5mn de Rigna[...]

73500 €

Maison de village en pierre, rénovée en 2006, avec cuisine équipée, salon d[...]

Toutes les annonces immobilières de Bournazel
Réagir