Entreprise

Le projet Solena en question(s)

Abonnés
  • Prochain rendez-vous le 30 janviersur le thème d e la forêt française.
    Prochain rendez-vous le 30 janviersur le thème d e la forêt française.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Jean-Louis Calmettes, auteur du livre Et au milieu coule du cadmium était l’invité de la soirée que les "Jeudis en question " organisaient la semaine dernière au Manoir de Valady. Avant d’entrer dans le vif du sujet portant sur le projet Solena, Jean-Louis Calmettes a rappelé les pollutions de l’usine Vieille Montagne dans la rivière Lot, " pollution chronique qui a duré un siècle, et pollutions accidentelles, notamment en 1983 et 1986 où 200 tonnes de cadmium se retrouvent encore dans les sédiments du Lot ! ".

L’État a poussé Vieille Montagne à faire une opération de dépollution qui s’est finalement soldée par " un simple déplacement de pollution ". Ainsi 1,3 million de mètres cubes de déchets industriels dangereux sont désormais stockés dans une alvéole à flanc de colline au-dessus des habitants de Viviez et de la rivière Riou-Mort, qui se jette deux kilomètres plus loin dans le Lot ! Ces terrains "dépollués" ont été rachetés par l’entreprise Séché qui, avec l’entreprise Sévigné de Millau, envisage de créer un centre de traitement de stockage de déchets ménagers. C’est le fameux projet Solena (Solution Environnement Aveyron) qui a déclenché l’opposition de nombreux habitants du Bassin et la création de l’association Adeba (association pour la défense de l’environnement du Bassin et des alentours).

Soulignant au passage " la complicité des élus " qui ont récemment apporté leur soutien à ce projet, Jean-Louis Calmettes a exprimé l’inquiétude et la colère de la population locale face à " un chantier énorme situé à 300 mètres des premières maisons d’habitation et à 200 mètres d’une usine classée Seveso ". Ses critiques ont également porté sur la quantité de déchets enfouis (50 à 80 % des déchets reçus), mais aussi sur le flux de poids lourds qui encombreront la RD 840 " quand on sait que le plus grand centre de production de déchets sera le Ruthénois ".

" Et ce n’est certainement pas terminé, a-t-il lancé en conclusion, car Solena a déjà déposé un dossier à la Région, avec la communauté de communes pour implanter un incinérateur à combustibles solides de récupération. "

Infos : https://ccaves.org/blog/

(Jeudis en questions),

https://www.facebook.com/nonauprojetsolena/

(projet Solena).

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Valady

189000 €

A vendre maison de caractère dans un village du vallon à 15 min de Rodez, M[...]

119600 €

Dans un secteur calme, à 10 minutes de Rodez, à vendre terrain plat et viab[...]

122000 €

TerrainTopographie Arboré, Vue Campagne, Exposition Sud NordViabilités prin[...]

Toutes les annonces immobilières de Valady
Réagir