Economie

Rodez : qui sont les dirigeants commerciaux de France

  • Marjorie Monmoton, présidente des DCF Aveyron.
    Marjorie Monmoton, présidente des DCF Aveyron. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Ce soir, jeudi 12 décembre, les dirigeants commerciaux de France (DCF) d’Aveyron fêtent, à Rodez, leurs trente ans. La présidente de l’antenne aveyronnaise, Marjorie Monmoton, nous éclaire sur leur identité et leurs actions.

Qui sont les DCF ?
Nous sommes une association qui regroupe des chefs d’entreprise, mais aussi des directeurs et des agents commerciaux. L’an dernier les DCF regroupaient, en Aveyron, 24 adhérents et le chiffre a pratiquement doublé : nous sommes maintenant 43.

Quel est le but de l’association ?
Notre but est non seulement de défendre la fonction commerciale, mais surtout de s’entraider entre commerciaux.
Chaque mois, nous nous retrouvons entre adhérents pour lâcher prise et discuter des problématiques communes.

Comment agissent l’association et son réseau ?
Notre réseau est plus axé sur l’entraide que sur le business.
Le carnet d’adresses est important, mais les membres des DCF sont surtout là pour partager des idées. En Aveyron, nous aidons aussi des jeunes en formation à l’IUT, à la CCI de Rodez, et plus récemment au lycée Savignac de Villefranche-de-Rouergue : ce sont les graines de DCF.

Comment aidez-vous ces jeunes ?
Nous faisons des interventions dans ces établissements dans le cadre du « DCF Challenge ». La première édition du concours, en 2019, a d’ailleurs été remportée, au niveau national, par deux étudiantes de l’IUT de Rodez : Assia Dkhissis et Ambre Vergniol. Et pour l’année scolaire 2019-2020, l’association a repris son rôle d’encadrement. Pour cette deuxième édition, 88 graines de DCF participent au challenge au niveau local et en mars, 6 d’entre-eux représenteront l’Aveyron au niveau régional.

Avez-vous d’autres exemples des actions des DCF ?
Personnellement, j’ai monté mon entreprise il y a dix-huit mois, aidée par le réseau des DCF qui m’ont conseillée sur des détails de communication. Entre membres, nous montons des commissions d’entraide qui travaillent sur un sujet pour l’un d’entre nous, comme rendre un site internet plus attractif. Les membres les plus anciens apportent leur expérience et leur recul, ce que les nouveaux commerciaux et entrepreneurs n’ont pas forcément.

Qu’attend la présidente de l’avenir de l’association ?
Que ses membres soient encore plus actifs et investis dans nos actions. Je reviens sur cette notion d’entraide. C’est ce qui doit motiver les adhérents des DCF : ce n’est pas pour rien que j’ai choisi le thème « engagement et performance » pour notre soirée anniversaire de ce soir.

Propos recueillis par Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

441 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces entièrement rénové[...]

560 €

TYPE 3 RÉNOVÉ AVEC CUISINE AMÉNAGÉE, SÉJOUR/SALON AVEC GRAND BALCON, 2 CHAM[...]

365 €

Rodez, appartement meublé de type 1 de 31m² situé au 1ème étage, composé d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir