Sociéte

Bassin decazevillois : "Etre nombreux pour faire plier le gouvernement"

  • Unis pour manifester contre la réforme des retraites.
    Unis pour manifester contre la réforme des retraites. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Une forêt de parapluies jeudi 12 décembre soir devant la société Jinjiang Sam où l’intersyndicale avait donné rendez-vous symboliquement pour manifester contre la réforme des retraites.

Près de 300 participants très concentrés, ont écouté Laurence Cahors, secrétaire départementale de la CGT, qui a déclaré que " l’allocation du Premier ministre confirme et aggrave les propositions contenues dans le rapport Delevoye. Le Premier ministre avait prévenu qu’il n’y aurait pas d’annonces magiques, le contenu de son discours le confirme ". La CGT constate que " le gouvernement reste sourd aux exigences exprimées par des millions de salariés et fait le choix du sacrifice de la jeunesse de notre pays. Il tente la division des salariés y compris dans la même entreprise et pour la même profession ".

Rendez-vous le 17 décembre

Et de s’insurger : " Le gouvernement décide d’une réforme et confie aux partenaires sociaux le soin de sa mise en œuvre et d’en gérer les conséquences pour l’ensemble de la population ". Par ailleurs, Laurence Cahors se félicite que " la CFE CGC soit maintenant pleinement engagée à nos côtés " et souligne que la CFDT, la CFTC et l’Unsa ont appelé à manifester. " À ce stade, seules les organisations patronales soutiennent le gouvernement ". Et la même de donner rendez-vous pour le grand rassemblement du 17 décembre à Rodez. " Il faut qu’on soit le plus nombreux possible afin de faire plier ce foutu gouvernement " a-t-elle conclu soulevant une salve d’approbations. " Nous voulons une autre réforme des retraites ! ".

Un bus CGT se rendra à Rodez le 17 décembre. Inscriptions au 05 65 43 13 72 ou 06 07 67 14 83.

 

"La Sam n'est pas morte"

Après avoir remercié l’intersyndicale d’avoir organisé ce rassemblement devant la Société aveyronnaise de métallurgie, Ghislaine Gistau, représentante du personnel de Jinjiang SAM, a enchaîné afin de témoigner des nombreux soutiens dont celui de leur principal client, Renault. " Renault nous a affecté des marchés d’avenir, tels que les moteurs hybrides et électriques mais les investissements promis en 2017 par le repreneur chinois n’ont pas été réalisés ". Saluant la présence exceptionnelle du juge-commissaire dans leurs murs, mercredi, cette dernière persiste à demander le niveau 3 du redressement judiciaire afin d’écarter les Chinois pour qu’ils n’aient plus droit au chapitre.

" Plus que de la colère, nous ressentons de la haine face à une direction qui n’a que du mépris pour nous. Ce sont des patrons voyous qui n’ont fait que du sabotage et ont joué le pourrissement alors qu’il y a des solutions possibles. Non, la SAM n’est pas morte ! "

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

23000 €

DECAZEVILLE - Cette maison en pierres d'environ 74 m² est à rénover totalem[...]

60000 €

A VENDRE-Maison de ville T4 mitoyenne avec cave, balcon exposé sud et jardi[...]

55500 €

Decazeville Petite maison de ville comprenant 1 pièce de vie de 25m2 enviro[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir