Sociéte

Deux médailles d’honneur chez les pompiers

Abonnés
  • De droite à gauche  : Michel Galtier, responsable du centre de secours de Laissac,  le  directeur départemental du SDIS, le président de l’Union départementale, Christine Presne, conseillère départementale ; Jean-Paul Peyrac, président de l’intercommunauté et Nathalie Ricard, maire de Vimenet.
    De droite à gauche : Michel Galtier, responsable du centre de secours de Laissac, le directeur départemental du SDIS, le président de l’Union départementale, Christine Presne, conseillère départementale ; Jean-Paul Peyrac, président de l’intercommunauté et Nathalie Ricard, maire de Vimenet.
Publié le / Modifié le S'abonner

Les sapeurs-pompiers du Laissagais se sont retrouvés cette année à Coussergues pour fêter leur sainte patronne, présenter leur bilan annuel et médailler deux d’entre eux.

Lionel Rodrigues s’est vu décerner une médaille de bronze pour ses dix ans de bons services.

Michel Galtier a quant à lui reçu une médaille d’or pour ses trente ans de bons services.

En 2019, l’activité des pompiers s’est répartie sur Laissac-Séverac-l’Église (32 %), Montrozier (14 %), Bertholène (11 %), Palmas (11 %), RN 88 (7 %), Gaillac (6 %), mais aussi sur les communes limitrophes (16 %).

L’année a été chargée sur l’ensemble du département avec des incendies en hausse. La formation tient une place importante chez les sapeurs-pompiers du centre de secours de Laissac. On comptabilise 60 jours de formation à l’école départementale et environ 700 heures sur place. Les pompiers ont aussi été formateurs en enseignant les premiers secours aux élèves du collège. Un indicateur de condition physique (ICP) a été mis en place, ainsi qu’un Parcours adapté opérationnel (PAO) qui se rapproche des contraintes trouvées lors des interventions. Une convention est en cours avec les cantines et garderies des écoles de Laissac-Séverac-l’Église, pour les enfants qui ont des parents pompiers, retenus sur des interventions. Côté matériel, le centre de secours s’est équipé d’un nouveau détecteur de gaz et a dû remplacer un véhicule d’interventions diverses (VID). Pauline Falgère, qui a passé neuf ans à la protection civile et Théo Lucido, sapeur-pompier professionnel vont bientôt intégrer le centre. On ne peut qu’être en admiration devant l’engagement citoyen des sapeurs-pompiers, 24 h sur 24 et 365 jours par an.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

460 €

Situé dans le centre de Laissac, appartement de type 3 traversant composé d[...]

95500 €

Au cœur du centre-ville de Laissac, venez découvrir cet immeuble qui présen[...]

167000 €

En exclusivité, venez découvrir ce charmant ensemble de deux maisons de car[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir