Urbanisme

Une base de loisirs, neuve et panoramique, avant l’été, plage du Mayrac…

  • Le plan de la base de loisirs.
    Le plan de la base de loisirs.
  • Le terrain a été dégagé pour recevoir…
    Le terrain a été dégagé pour recevoir…
Publié le / Modifié le S'abonner

Depuis deux saisons déjà la société B & ABA Sport Nature, en charge des loisirs nautiques et terrestres, était sommairement logée par la municipalité. Elle exerçait ses activités, à titre provisoire et gracieux, dans deux containers imposants qui dominaient la plage, avec assurance certes, mais sans confort ni panache. L’un servait de bureau d’accueil et l’autre au stockage du matériel, vélos, canoës, rames, gilets, combinaisons…

Rappelons que B & aba Sport Nature propose aussi la location de paddles, méga-paddles, canoës, pédalos, VTT électriques et VTC.

Mais cette mise en boîte, sur un site aussi remarquable que celui de la plage du Mayrac, devait cesser comme une boutade. Il fallait construire. L’équipe municipale en avait conscience. Elle s’est mise au travail.

Avant l’été, flambant neuve !

Le projet de la base de loisirs vient d’être lancé au dernier conseil municipal, l’instruction du dossier auprès des services de l’État étant terminée. Les élus ont entériné le choix des entreprises proposé par la commission d’appel d’offres pour un montant total de 100 539 € HT. Les principales entreprises retenues – SARL Aldebert de Druelle pour le gros œuvre (59 812 €), SARL Singlard de Sébazac pour charpente et couverture (29 028 €) – doivent donner les premiers coups de pioche ces jours prochains. Déjà, les deux containers ont été retirés, l’un a été vendu, l’autre, celui qui a une fenêtre comme une vraie maison ou un petit château, a trouvé refuge à La Besse. Il servira de local à la Pétanque Bessoise. L’espace est enfin nu, prêt à recevoir les engins de chantier. " Ce sera une terrasse panoramique de 92 m2, explique Marcel Boudes, dotée d’un bâtiment d’accueil. En dessous, au niveau de la plage donc, un grand local pour le stockage du matériel. Nous espérons que le gestionnaire actuel continuera l’exploitation. Il nous donne entière satisfaction. Nous prévoyons un cahier des charges et évidemment, pourquoi ne pas l’évoquer, un loyer cette fois. Mais nous ne faisons pas ça pour l’argent… ". Sûrement. S’il assure que cet équipement sera opérationnel avant l’été 2020, le maire ne pense pas qu’il coupera lui-même le ruban inaugural, ses fonctions prenant définitivement fin en mars prochain. Il lui restera alors le loisir d’enfourcher un engin adapté à ses attentes et de filer sur les flots ou les chemins avec la paix du travail accompli.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

137500 €

Villefranche de Panat - Proche des lacs - Maison T3 de 93m² habitbles, en p[...]

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir