Du lait d’ânesse et du miel aveyronnais comme une seconde peau grâce à Evaness

Abonnés
  • Présents ce week-end au marché de Noël de Decazeville, puis à celui d’Espalion du 20 au 24 décembre, Eva Catusse  et Romain Brunet proposent la gamme Evaness : un savon, une crème pour le visage et une autre pour le corps.	RDS
    Présents ce week-end au marché de Noël de Decazeville, puis à celui d’Espalion du 20 au 24 décembre, Eva Catusse et Romain Brunet proposent la gamme Evaness : un savon, une crème pour le visage et une autre pour le corps. RDS Centre Presse - Rui Dos Santos
Publié le

Amis depuis le lycée à Rodez, âgés de 22 ans, Eva Catusse et Romain Brunet ont lancé début 2019 une gamme de produits cosmétiques, avec un savon, une crème pour le visage et une autre pour le corps. Locatairesde la pépinière d’entreprises de Rodez Agglo, ils veulent monter à la capitale pour attaquer le marché parisien. En attendant d’être (plus) présents en boutiques, ils sont visibles et actifs sur leur site marchand.

Ils se sont connus sur les bancs de l’école, au lycée François-d’Estaing à Rodez. Après avoir suivi des parcours (un peu) différents, tout en restant tous les deux dans l’univers agricole (Castres puis école des managers à la CCI pour elle, La Roque à Onet-le-Château puis Albi pour lui), sans jamais se perdre toutefois de vue, Eva Catusse et Romain Brunet se sont retrouvés et ils ont donné naissance à Evaness en début d’année. Ils ont pris leurs quartiers au printemps, et pour quatre ans, dans la pépinière d’entreprises de Rodez Agglomération à Sainte-Radegonde. "On a le même bagage, on parle un langage identique, on a la même vision du travail", lâchent-ils en chœur.

C’est une belle histoire. Celle d’une renaissance. âgés de 22 ans, les deux amis d’enfance redonnent vie à une gamme de produits cosmétiques à base de lait d’ânesse, produits créés en 2004 sous la marque Aness par Laure Catusse, la maman d’Eva, disparue en 2012. Ils proposent, pour l’instant, "trois produits aux vertus hydratantes et apaisantes" : un savon au lait d’ânesse et au miel de châtaignier bio (l’apiculteur est installé près de Decazeville), une crème pour le visage et une autre pour le corps en s’inspirant des fleurs des prairies de la région, à savoir la mélisse et le bleuet.

Si le savon est fabriqué à Manosque, si les crèmes voient le jour à Salon-de-Provence, si le papier d’emballage est créé à Orange, la matière première est 100 % aveyronnaise. "On a un lien fort avec les “petits” producteurs locaux et on veut valoriser le fruit de leur travail, explique Romain Brunet. On recherche la qualité et, par exemple, on a développé nos propres formules". Eva Catusse insiste sur le sujet : "La qualité est incontournable car la concurrence est forte. Quand ma mère a lancé ses produits, il y avait cinq entreprises à travers la France. Nous sommes plus de 200 aujourd’hui !". Les deux jeunes associés sont donc fiers de traire leurs ânesses à la ferme de Randeynes au Monastère.

"Notre objectif n°1 est d’asseoir notre gamme, avant de l’élargir. Le potentiel de croissance est très important mais pas question de toucher à nos valeurs", concluent-ils. 

Infos Pratiques

Date : au 19 déc.
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

299000 €

En exclusivité dans votre agence Bages Immobilier ! Découvrez cette belle m[...]

339 €

T1 Bis rdc : Hall d'entrée avec placards étagère penderie , Pièce principal[...]

289 €

Tour de ville de RODEZ, venez découvrir dans un petit immeuble calme et ent[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?