Culture et Loisirs

Du très grand théâtre avec "Ay Carmela"

Abonnés
  • Memoria Andando recommande cette compagnie aux autres associations culturelles de l’Aveyron.
    Memoria Andando recommande cette compagnie aux autres associations culturelles de l’Aveyron.
Publié le / Modifié le S'abonner

Gros succès pour la pièce de José Sinisterra, "Ay Carmela", présentée par la compagnie Le Bruit des gens et programmé par Memoria andando ainsi que le service culturel de Decazeville communauté.

Cette pièce met en scène un couple d’artistes de variétés qui parcourt le pays pendant la guerre civile espagnole à la recherche de petits contrats pour survivre. Sans s’en apercevoir, ils vont passer la ligne de front et se retrouver à Belchite qui vient d’être reprise par les troupes de Franco et de Mussolini… Et obligés de jouer devant un parterre d’officiers italiens et franquistes, en présence d’un groupe de jeunes brigadistes internationaux condamnés à être fusillés à l’aube.

Son assassinat lui redonne une dignité

La pièce emprunte son titre à la célèbre chanson des Républicains espagnols et des brigades internationales ¡Ay Carmela ! connue aussi sous le nom " El paso del Ebro ". C’est bien une pièce de théâtre sur la peur, sur l’Histoire, sur la condition et la responsabilité de l’artiste, sur l’amour, elle est aussi, profondément, une pièce sur la dignité.

À la fin, l’acte de Carmela de chanter le chant républicain devant un parterre de généraux franquistes et italiens est dérisoirement héroïque.

Son assassinat lui redonne une dignité que les vainqueurs iniques avaient bafouée. Enthousiasme des spectateurs Et nous pouvons réaffirmer avec Albert Camus que " c’est en Espagne que les hommes ont appris qu’il est possible d’avoir raison et cependant souffrir la défaite. Que la force peut vaincre l’esprit et qu’il y a des moments où le courage n’a pas de récompense ". Les acteurs, Cécile Carles et Olivier Jeannelle (également metteur en scène), ont soulevé l’enthousiasme des 150 spectateurs. Toutes nos félicitations aux acteurs, à Nathan, officier italien impitoyable,… À Margot et Orel, techniciens très présents tout au long de la pièce. Et à Jean-Baptiste technicien de la salle Yves Roques.

Merci Le bruit des gens !

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

60000 €

A VENDRE-Maison de ville T4 mitoyenne avec cave, balcon exposé sud et jardi[...]

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

23000 €

DECAZEVILLE - Cette maison en pierres d'environ 74 m² est à rénover totalem[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir