Politique

Avec la Ville, Bruno Leleu (RN) vise également la communauté

Abonnés
  • Pour Bruno Leleuet ses soutiens, la campagneest bel et bien lancée.
    Pour Bruno Leleuet ses soutiens, la campagneest bel et bien lancée.
Publié le / Modifié le S'abonner

En l’absence d’autres listes déclarées à Decazeville, le Rassemblement National (RN) occupe le terrain. Ainsi, hier, Bruno Leleu, le chef de file du parti dans le département et candidat à la mairie de Decazeville, recevait Julien Odoul, élu régional de Bourgogne-Franche-Comté. Toutefois, si Bruno Leleu semblait si satisfait hier de s’afficher aux côtés de son soutien, ce n’est vraisemblablement pas seulement pour ses compétences politiques. Mais également pour la grosse polémique que ce dernier avait suscitée lorsqu’en pleine séance du conseil régional, il avait demandé à une femme d’ôter son voile islamique (voir notre édition d’hier). Un acte salué par Bruno Leleu.

Quatre listes presque bouclées

Côté campagne électorale, le candidat Leleu a fait état de l’avancement des quatre listes qui sont présentées, dans le département, à Decazeville, à Boisse-Penchot, à Firmi et à La Cavalerie. " Mais d’autres communes pourraient encore se rajouter ", prévient-il.

Et visiblement, on sait ménager le suspense au RN, puisque même si le leader frontiste déclare que ces dernières " sont pratiquement toutes bouclées, et avec des gens de tous bords politiques ", aucun nouveau nom n’a en revanche, été annoncé hier.

" C’est trop tôt ", avance Bruno Leleu en concédant qu’il reste " 4 ou 5 colistiers à trouver ", pour épauler Michelle Hermabessière à Firmi.

Impossible pour Bruno Leleu de ne pas évoquer l’actualité sans parler de Sam technologies et " des 400 familles qui en dépendent. Ce sujet me tient à cœur. Cela fait longtemps qu’on alerte tout le monde sur son devenir. Mais encore une fois, la CGT et le gouvernement étaient à la manœuvre et trois mois plus tard on voit le résultat : c’est le redressement judiciaire. Il fallait nationaliser ", estime Bruno Leleu en appelant de tous ses vœux le gouvernement à mettre en place une politique économique " plus volontariste. Maintenant les Chinois vont prendre les outils et le carnet de commandes et quitter le Bassin ", prédit-il.

Bruno Leleu n’est pas tendre non plus envers les élus du Bassin lorsqu’il évoque le sujet Solena. " Toute la population est contre le fait de devenir la poubelle de la région et on le comprend. Mais pourtant, tous les élus ont voté pour son implantation. Quel est leur intérêt ? Ces 30 emplois promis, alors que dans le même temps ils ne font rien pour les 400 emplois de Sam. Je n’y crois pas ", fustige le leader RN.

" En mars, si je viens à être élu, je m’oppose au projet ", déclare Bruno Leleu en promettant aussi, si les listes RN remportent le suffrage et le propulsent à la présidence communautaire, de s’attaquer à la fiscalité " l’une des plus haute du département ", mais aussi à la taxe des ordures ménagères " incohérente et complètement injuste "

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

55500 €

Decazeville Petite maison de ville comprenant 1 pièce de vie de 25m2 enviro[...]

250000 €

Exclusivité : Decazeville : Vous serez séduits par cette bâtisse de caractè[...]

53500 €

DECAZEVILLE - Cette maison, mitoyenne des 2 côtés, est habitable rapidement[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir