Les dangers d’internet expliqués

  • Bail à cheptels, crypto-monnaies, crypto-jacking, sim-swapping, phising, autant de procédés d’escroqueries auxquels le public a été invité à se méfier.
    Bail à cheptels, crypto-monnaies, crypto-jacking, sim-swapping, phising, autant de procédés d’escroqueries auxquels le public a été invité à se méfier.
Publié le

"Rien de difficile, mais du bon sens… on réfléchit avant d’appuyer sur le bouton envoyer… faire attention aux connections Wi-Fi… créer plusieurs mots de passe… sécuriser tous les systèmes...". Invité par l’association Rencontres citoyennes à l’espace André-Jarlan pour parler de la cybercriminalité, l’adjudant Philippe Roques du groupement de gendarmerie de l’Aveyron a délivré tout un panel de mises en garde. Il a commencé son intervention de manière humoristique sous la forme du quine des enfants pratiqué lors des lotos des écoles. Il a fait lever la nombreuse assistance, a posé des questions. Au fur et à mesure des réponses négatives, les personnes devaient s’asseoir. A la cinquième question, la salle était à nouveau assise. Par cet exercice, Philippe Roques voulait prouver que la grande majorité des internautes ne prennent pas assez de précautions : "Internet, c’est la nouvelle escroquerie contre laquelle on doit lutter" a expliqué l’adjudant.

De nombreux risques encourus

Et de citer les principales menaces qui pèsent sur chacun d’entre nous : demandes de rançons, modifications des données, faux supports techniques, extorsions de fonds, vols de données, usurpations d’identité. Et de donner ensuite quelques éléments pour déceler les pièges et éviter de venir grossir les rangs des victimes du Web.

L’intervenant a aussi mis l’accent sur les achats en ligne, les ventes de véhicules de particulier à particulier. Il a stigmatisé les courriels : "On reconstruit la vie de gens à travers les mails ". Quant aux photos prises avec les téléphones portables " ils permettent de repérer la position de chacun".

De nombreuses questions ont été posées lors du débat qui s’ensuivit. Un débat auquel auraient dû assister et prendre part les parents de la jeunesse actuelle et les jeunes qui auraient pu prendre conscience des nombreux risques qu’ils encourent.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

90000 €

A VENDRE !!Au deuxième étage d'une copropriété récente et à proximité imméd[...]

363 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC 20 MN RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce prin[...]

310 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principale avec c[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?