Les grands axes du programme de la liste Millau Cap 2020

Abonnés
  • Philippe Ramondenc et une partie de ses colistiers à la rencontre des Millavois ce samedi
    Philippe Ramondenc et une partie de ses colistiers à la rencontre des Millavois ce samedi Repro CP - ML
Publié le

Philippe Ramondenc et ses colistiers proposent des rencontres informelles.

C’est dans leur local de campagne du 12 rue du Mandarous que Philippe Ramondenc et ses colistiers de Millau Cap 2020 ont rencontré des Millavois, ce samedi après-midi autour de la fouace et d’un café. Tout au long de l’après-midi, les gens sont venus soit soutenir l’équipe dont ils partagent les préoccupations, soit s’informer comme ce jeune couple arrivé dans la Cité du gant en provenance de Cognac, il y a peu, et qui cherche à se forger une opinion sur les forces en présence pour ces municipales 2020.

"Ce sont des après-midi que nous poursuivrons, explique Philippe Ramondenc. Même si nous voulons aussi aller dans les quartiers pour rencontrer les habitants en proximité." Pour ce faire, le petit camion de Nicolas Chiotti sera aménagé et décoré aux couleurs de la liste.

"Nous y tenons car, justement, certains quartiers sont totalement abandonnés, notamment en matière d’infrastructures", précisent les deux conseillers municipaux d’opposition. Mardi dernier, ils se sont d’ailleurs rendus à Bozouls et à Onet-le-Château pour visiter plusieurs gymnases récents et étudier leurs dossiers. "Il nous faudra faire des choix car il ne restera plus trop de sous dans les caisses, mais nous souhaitons les faire au plus proche des Millavois. Les quartiers méritent au moins un meilleur entretien et un éclairage correct."

Les deux hommes tiennent aussi à rassurer le personnel municipal : "Les agents ne doivent pas avoir peur. Nous serons à leur écoute et nous voulons qu’ils soient contents de travailler pour la Ville. Par contre, nous mettrons les bonnes personnes au bon endroit."

La liste Millau Cap 2020 entend notamment revoir les moyens de la police municipale "pour lutter contre les problèmes de sécurité et, notamment, les incivilités".

Si le maintien de l’hôpital à Millau sera un axe fort de l’engagement de l’équipe, il ne sera pas le seul. "Nous voulons revitaliser le centre-ville, c’est-à-dire en faire quelque chose qui attire, détaille Philippe Ramondenc. Cela va aussi avec de nouvelles mobilités."

Côté économique, la liste a en poche quatre projets importants pour Millau et souhaite "installer au moins deux entreprises par an". "Nous voulons aussi allonger la saison touristique, regrouper les professionnels du cuir en lien avec une formation sur ces métiers avec la CCI, le Cnam et tous les leviers de terrain existants. Il faut aussi développer la filière de formation sportive sur la pleine nature."

Millau Cap 2020 n’oublie pas la culture. "Nous ne pouvons que féliciter Karine Orcel pour le travail accompli. Nous poursuivrons Bonheurs d’hiver. Mais nous voulons aussi des festivités millavoises l’été. En lien avec l’histoire locale, de l’Antiquité à nos jours. La culture doit générer de l’économie. Regardez l’exemple de Lodève. Sports et culture sont vecteurs d’équilibre social. Il y aura aussi toute une politique sportive à rebâtir."

Midi Libre
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

295 €

Studio meublé de 17 m² proche centre Capelle - N820 - Studio meublé au 3eme[...]

50 €

Parking, dans une résidence fermée - Proche de la place Emma Calvé, dans un[...]

300 €

Studio meublé en centre ville - N728 - Studio meublé de 21 m² en centre vil[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?