Une soirée ‘Scène ouverte’ bien sympathique

Abonnés
  • Atelier théâtre de Katlène Delzant.
    Atelier théâtre de Katlène Delzant.
Publié le

Jeudi 12 décembre, avait lieu la 3e édition de "Scène ouverte", au centre culturel de Rieupeyroux. Une ambiance à la fois très conviviale et très professionnelle ! C’est avec grand plaisir que toutes les personnes présentes ont pu tomber sous le charme de poésies, écouter des chants accompagnés d’une guitare ou a capella, regarder avec amusement une scène de comédie jouée par deux amies, entendre des textes lus ou joués par les membres du centre culturel, découvrir le travail de l’atelier théâtre de Katlène Delzant…

Pierrette, sur des musiques de Saint-Preux puis Chopin, a lu les poèmes qu’elle écrit et qui ne peuvent que toucher. "Avec le temps" évoque joliment la vie qui passe : " Mon visage a voyagé/Qu’a-t-il fait de son passé/[…] Je poursuis la route du temps ", nous susurre-t-elle d’une voix douce et rieuse. Colette propose la lecture d’un texte qui vante l’amour d’une universelle "Mamé" puis Maïté, qui vient de Villefranche, chante en beauté la version féminine de "Je m’voyais déjà" de Charles Aznavour. Philgood, qui a aussi joué le rôle de M. Loyal, lit un texte d’Eric Plamondon extrait de "1984", qui narre les péripéties de Gabriel Rivages, protagoniste aux cent métiers et alter ego de l’auteur, lancé sur les traces de ce qu’il a fait de sa vie du haut de ses 40 ans, et de ce qu’il ne sera jamais : " A 41 ans, je ne serai jamais quelqu’un d’autre que moi-même : ai-je pour autant raté ma vie ? ". Hélène et Pierre chantent en duo "Sound of silence", de Simon and Garfunkel. Micheline et Colette jouent "La lettre d’amour", scène inspirée des Vamps, et provoquent les rires du public : "Les amis, c’est comme les maladies, on sait jamais quand ça vous tombe dessus." Katlène, sur un court texte, déambule dans le noir de la salle avec sa lampe frontale, Nathalie joue un monologue extrait de "Le vieux juif blonde" d’Amanda Sthers. Enfin, l’atelier théâtre enchaîne de courts duos extraits de Miche et Drate, paroles blanches de Gérard Chevrolet, sur une musique de Hugues Le Bars. L’occasion pour les artistes en herbe de se produire dans des conditions professionnelles, de partager leurs émotions, et pour le public de découvrir des talents cachés !

La soirée s’est terminée avec un vin chaud préparé par Bertrand, et avec la météo peu clémente de ce jeudi, tout le monde a apprécié !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rieupeyroux

123000 €

Secteur Rieupeyroux home patrimoine vous propose une grande maison de ville[...]

1150 €

Au centre de Rieupeuyroux, villa de 226m2, comprenant 2 logements. - Maison[...]

380 €

Au centre de Rieupeyroux, dans petite copropriété de 2 appartements,T 3, en[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?