Matthieu Lebrun, "leader" de Rodez Citoyen

  • Matthieu Lebrun (au centre, au deuxième rang) et Marion Berardi (3e en partant de la gauche, au 1er rang) avanceront en binôme lors de la campagne.
    Matthieu Lebrun (au centre, au deuxième rang) et Marion Berardi (3e en partant de la gauche, au 1er rang) avanceront en binôme lors de la campagne. Centre Presse - Mathieu Roualdès
Publié le

L’élu d’opposition mènera la campagne mais ne veut pas être la tête d’affiche. Il souhaite avancer en binôme avec Marion Berardi.

Chez "Rodez Citoyen", le message est clair : on veut faire de la politique "autrement". Alors, hier, à l’heure de présenter sa tête de liste pour les futures municipales, le collectif n’a pas souhaité se focaliser sur un seul homme… mais un binôme ! En la personne de Matthieu Lebrun et de Marion Berardi. Mais, règles électorales oblige, une seule personne est autorisée à briguer le siège de maire. Et ce sera Matthieu Lebrun.

Âgé de 53 ans, ce cadre dans un organisme de protection sociale est élu à la ville et à l’agglo depuis 2014. Sarthois d’origine, il y forme l’une des oppositions actuelles, aux côtés de Claudine Bonhomme et de Chantal Combelles. Durant la campagne, il sera accompagné de Marion Berardi, 32 ans, auxiliaire de vie, et fille de Bruno, disparu en 2015 après avoir porté la parole des Verts et du collectif citoyen lors des dernières élections municipales. "Mais, notre démarche est avant tout collective. On ne croit pas en l’homme ou la femme providentielle", ont-ils souligné.

"Nous ne sommes pas d’extrême gauche !"

Avant de rappeler leur souhait d’innover politiquement, en se revendiquant d’une sociocratie, système utopique pour certains. Mais bien réel pour "Rodez Citoyen", expliquant vouloir "fonctionner horizontalement" et "mettre à contribution les citoyens", via des référendums. Et en proposant des axes forts, mais pas un programme "spectacle" faits de projets détaillés. "On souhaite construire avec les citoyens quand nous serons élus, pas leur imposer des choses", a expliqué Matthieu Lebrun. Avant de réfuter quelconque sensibilité d’extrême gauche… "C’est le discours de nos opposants. Ils sont enfermés dans un vieux monde politico-politicien et souhaitent effrayer la population. Nous ne sommes pas d’extrême gauche, nous revendiquons notre totale indépendance. Le financement participatif de notre campagne peut en attester", a encore ajouté le… binôme.

 

Six "porte-paroles"

Si "Rodez Citoyen" a annoncé ne pas avoir bouclé sa liste, il a présenté six de ses "porte-paroles" pour la campagne, hier.

- Eleonore Echène : un temps pressenti pour être tête de liste, la comédienne et metteur en scène âgée de 47 ans, dit se retrouver "pleinement dans cette démarche d’écoute et de respect".

- Alexis Cesar : chef de projet dans le digital, il est âgé de 38 ans, engagé dans l’associatif et membre du Parti de Gauche.

- Claudine Bonhomme : élue depuis 2014 dans l’opposition, elle se représente une nouvelle fois et tient à souligner son retour chez Europe-Ecologie-Les Verts.

- Leïla Arfoutni : âgée de 39 ans, cette enseignante, habitante du Faubourg dit s’être "totalement retrouvée dans les valeurs portées par Rodez Citoyen".

- Gérard Alazard : enseignant retraité, il souhaite apporter sa pierre à l’édifice dans cette liste.

- Jean-Pierre Roger : retraité, il est très engagé dans l’associatif et dans le collectif citoyen depuis 2015.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

521 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée , un dressin[...]

309 €

SECTEUR FAUBOURG, proche du lycée Monteil et de toutes commodités. Appartem[...]

348 €

RODEZ : Grand T1 comprenant un hall d'entrée avec un placard, une cuisine é[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?