Quand les "anciens" de l’Agglo de Rodez viennent fêter les 20 ans

  • Une heure d’échange qui a aussi rappelé des souvenirs.
    Une heure d’échange qui a aussi rappelé des souvenirs. Reproduction Centre Presse -
Publié le

Plusieurs élus sont venus échanger sur leur expérience de ces 20 dernières années.
 

2019, Rodez Agglomération a 20 ans. En réalité, l’intercommunalité date d’il y a 55 ans. Mais en 2009, de district, l’intercommunalité est devenue agglomération. Pour l’occasion, Christian Teyssèdre et Rodez Agglomération ont souhaité marquer le coup, en invitant les anciens élus, mardi, une heure avant l’ouverture du conseil d’agglomération. Si les anciens présidents Marc Censi, qui a apprécié l’invitation mais pour qui la création de l’intercommunalité reste le fait majeur, ou Ludovic Mouly, pris par des obligations professionnelles, ne sont pas venus, quelques vice-présidents et autres élus avaient fait le déplacement.

Dans une ambiance tout à fait détendue, ils se sont livrés à un petit échange à bâtons rompus sous forme de partage d’expérience ou de souvenirs. Le Ruthénois Pierre Tomasi évoqué sa " fierté " du travail accompli, le Luco-Primaubois Jean-Paul Espinasse a rappelé " la communauté de projets qui animait Marc Censi ", le Radegondien Gilbert Carrière a rappelé l’épisode compliqué de la fermeture de la déchetterie du Burgas, et regretté que l’agglomération ne "prenne pas le leadership" sur la gestion des déchets. La Sébazacoise Anne-Marie Durand a souligné tout le plaisir qu’elle a pris à siéger durant treize ans dans cette collectivité. " C’était une époque enthousiaste ". Elle a glissé une pointe de regret : le manque de communication envers les habitants des projets qui sont menés par cette collectivité. Bernard André, l’ancien maire de Druelle, a regretté " les projets du Parc des expositions déjà en réflexion il y a 12 ou 13 ans ".

Dans cet échange, Christian Teyssèdre a fait part aussi de son expérience. " On ne voit plus les choses de la même manière entre le moment où l’on est dans l’opposition et à la présidence ", a-t-il glissé, répondant qu’avec tous les projets qui ont été menés dans cette collectivité, Rodez Agglomération " est aussi devenue une communauté de gestion ".

De cette rencontre, il se dégageait une forme de consensus, le même qui a animé le travail de cette communauté de communes au fil des années. Même si, comme toute assemblée, elle a connu quelques soubresauts.

Mais comme l’ont lancé l’élu castonétois Guy Drillin et l’élu ruthénois Gilbert Gladin, ils ont toujours trouvé l’ambiance plus sereine à l’hôtel d’agglomération qu’au sein de leur conseil municipal.

En préambule à cet échange, un film de quelques minutes a retracé le poids de l’intercommunalité aujourd’hui, qui en fait un acteur incontournable de développement des communes.

 

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

256 €

Studio proche de l'IUT et des grand axes. Il comprend une entrée avec placa[...]

275 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée (avec placards), [...]

275.24 €

Au coeur d'un quartier dynamique ce grand studio est idéalement situé pour [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?