Cassagnes-Bégonhès : le conflit à La Poste s'enlise

  • Les postiers sont déterminés.
    Les postiers sont déterminés. -
  • Le ton est monté d'un cran aujourd'hui.
    Le ton est monté d'un cran aujourd'hui. -
Publié le

Depuis mardi, une grève touche les facteurs de Cassagnes-Bégonhes, desservant les communes de Cassagnes, Centrès,
Rulhac, Salmiech, Auriac-Lagast, Meljac, Arvieu, Ste-Juliette et Comps-la-Grand-Ville.

Depuis ce matin, le conflit à La Poste  qui touche le secteur de Cassagnes-Bégonhès depuis mardi s'enlise. Voire sent le lisier ! Les cadres postaux, ce matin, ont en effet découvert du lisier déposé dans la nuit afin de perturber l'arrivée du courrier.  Si bien qu'un huissier a été appelé pour venir constater les faits. 

Ce nouvel épisode dans la grève du centre postal de Cassagnes-Bégonhès, qui a donc vu le renfort d'agriculteurs, semble marquer la détermination des facteurs locaux, dont sept sur neuf sont grévistes. 

"La Poste veut réorganiser ce service en supprimant 2 tournées de facteur sur les 9 existantes. La charge de travail serait répartie sur les 7 agents restant qui devraient desservir plus d’usagers et faire plus de kilomètres", expliquent des représentants de l'intersyndicale Sud - CGT. "Les agents souhaitent aussi avoir des engagements sur les recrutements et les moyens de remplacements".

Ce mouvement fait suite à un préavis de grève illimitée déposé le 11 décembre dernier, après de nombreuses réunions plénières et des entretiens individuels. Une série d'échanges infructueux... 

En attendant, "les facteurs appellent leurs usagers et leurs élus à les soutenir" déclare les syndicalistes. 

De son côté, la direction regrette l'acte commis "contraire à la mise en place d'un dialogue serein", et souligne que compte tenu de la baisse régulière du trafic du courrier en France, de l'ordre de 7% en moins par an, "il faut mettre une réorganisation adaptée". Et précise  que "les nouveaux découpages de tournées doivent être adaptés au volume réel de courrier" mais "n'engendreront pas de déplacements des facteurs, qui seront toujours basés à Cassagnes-Bégonhès". Et de souligner en outre  "que la dernière réorganisation dans ce secteur-là  date d'il y a dix ans, et qu'il y avait 50% de courrier en plus". 

La direction rencontrera les organisations syndicales cet après-midi pour tenter de trouver une issue à ce conflit qui en est à son deuxième jour. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

49000 €

Maison de 128 m² divisible en 2 appartements, avec un atelier, 2 caves et u[...]

79000 €

Située dans un hameau paisible, au calme et sans guère de vis à vis, maison[...]

55000 €

En recherche d'un investissement locatif ? Home patrimoine immobilier vous [...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?