Sociéte

Un engagement citoyen et volontaire

  • La remise du grade a été faite par le chef de centre Ferré et le commandant Coursière.
    La remise du grade a été faite par le chef de centre Ferré et le commandant Coursière.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Jean-François Barrès est devenu lieutenant honoraire des sapeurs pompiers, après 35 ans de bons et loyaux service. Il répond à quelques questions.

Sapeurs-pompiers depuis quand ? Depuis le 1er janvier 1984, sous le commandement du chef de corps Ernest Robert

Combien de sapeurs ont rejoint les rangs cette année-là ? Quatre Jacques Périgord, Gilles Portal, Robert Reynès, Noël Malgouyres.

Pourquoi cet engagement ? Recevoir une formation pour être utile aux autres lors des interventions. Puis au fil des années avec l’expérience, devenir formateurs après un cursus fourni. Il a été formateur secouriste depuis 2002 en interne, auprès des collèges, et du grand public.

D’autres fonctions au sein du corps des sapeurs ? Président de l’amicale à plusieurs reprises 1990 et 2000. Un équilibre nécessaire, c’est la "2e jambe des pompiers". Des actions réalisées ? Oui, celle d’avoir participé à la relance du jumelage "Naucelle/Mèze" inter-sapeurs. Cela s’est fait dans le cadre du 20e anniversaire du jumelage à Mèze.

À ce jour, les échanges perdurent, ils revêtent un caractère officiel à l’occasion de la Sainte-Barbe chaque année. Les échanges sont aussi conviviaux à travers des rencontres inter-centres avec familles et enfants. Une année les sapeurs et familles se rendent à Mèze, l’autre année l’inverse.

Un parcours bien rempli. Oui, avec la satisfaction d’avoir touché tous les domaines, la formation, l’opérationnel (6 mois adjoint au chef de centre) et le relationnel.

Des distinctions?Aujourd’hui lieutenant honoraire, la médaille de la sécurité intérieure échelon or (30 ans de service), remise par la préfète de l’Aveyron. Celle d’honneur de la ville de Naucelle, remise depuis peu par Karine Clément.

Une opinion sur les futurs sapeurs ? C’est un bien nécessaire, les jeunes sont motivés, leur cursus de formation est long et dense. Maintenant, retraité sapeur, quoi faire ? Pour l’instant il est dans l’interrogation. Peut-être rejoindre le groupe d’anciens, à voir.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

32000 €

Entre RODEZ et ALBI, dans un petit lotissement sur un terrain plat. Réseaux[...]

218000 €

Belle maison bourgeoise de 190m² vous offrant au rez-de-chaussée une entrée[...]

233000 €

Entre Albi et Rodez, à seulement 1h10 de Toulouse. Assise sur un terrain d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir