Millau : la Maison Alibert perpétue la tradition des gâteaux à la broche

  • La Maison Alibert perpétue la tradition des gâteaux à la broche
    La Maison Alibert perpétue la tradition des gâteaux à la broche PA.D.S.
Publié le

Avant d’emménager au 4 rue Peyssière, à Millau, dans le magasin où jusqu’en 2012 Jacques Bonami donnait rendez-vous aux inconditionnels des gâteaux à la broche, Guylaine Alibert, installée à Sébrazac, sillonnait les marchés de la région avec aligot et truffade au menu. Mais, c’était sans compter sur ses poules ! " Nous avions beaucoup trop d’œufs et je ne savais plus quoi en faire. Du coup, j’ai commencé à fabriquer des gâteaux à la broche sur les conseils d’un ami, explique cette chef cuisinière de métier. Les retours ont été très bons. Pour les vendre, outre les marchés, je me suis entendue avec les boulangeries Épis du Rouergue et les Halles de l’Aveyron, à Paris. " En 2017, l’histoire s’est accélérée lors d’un marché de Noël à Millau. " Les gens m’ont parlé des gâteaux à la broche de Jacques Bonami. Depuis qu’il avait fermé, ils n’en trouvaient plus, cuits de façon artisanale. C’est là que j’ai appris que son local était disponible. J’ai sauté sur l’occasion et ouvert en mars 2018. "

Dans l’arrière-boutique, Guylaine Alibert met ainsi le "feu de bois" à ses tournebroches en y versant lentement la pâte. La recette a fonctionné, forcément. Si bien que depuis cette année, quatre personnes lui prêtent main-forte : Sébastien, son époux, Stéphanie, la belle-sœur, Laurent, le beau-frère, et enfin Béatrice, 35 ans de bons et loyaux services avec Jacques Bonami. Une grande famille qui sait ce que bonne humeur veut dire, même lorsque les commandes affluent. Car, avec le magasin et le marché de Noël, place des Consuls, jusqu’à fin décembre, la Maison Alibert livre vingt-cinq revendeurs en Aveyron, mais également en Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne et dans le Lot. " Nous venons de décrocher 130 dates de marchés à Paris, et nous allons donc embaucher à partir de janvier. " Tout cela, bien entendu, sans dévier de leur ligne directrice : " Des gâteaux à la broche, entre 100 et 150 par jour, confectionnés avec des produits de qualité. " Les œufs – le poulailler familial ne suffisait plus ! – de la Maison Quintard, à Saint-Félix-de-Lunel, la farine de la minoterie de Trescanous, à Saint-Saturnin-de-Lenne, et le bois de la scierie Viala, à Nant. " Ce qui nous permet de mettre en avant l’estampille Fabriqué en Aveyron. Une évidence pour nous. "

PA.D.S.
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

370 €

N545 - A louer, appartement T1 bis idéalement situé en centre ville, entièr[...]

162000 €

MILLAU - Appartement Duplex T6 - Proche centre ville Grand duplex trave[...]

290 €

Appartement type 2 en duplex - A LOUER, proche du centre ville de Millau, n[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?