Et si l’esprit de Noël était une rock’n’roll attitude ?

  • À l’image d’AC/DC, bien des groupes de rock ont mis la main à pâte pour reprendre ou composer des chansons de Noël. Certes pas toujours très catholiques...
    À l’image d’AC/DC, bien des groupes de rock ont mis la main à pâte pour reprendre ou composer des chansons de Noël. Certes pas toujours très catholiques... Repro CP -
Publié le , mis à jour

Redécouvrez les chants de Noël, revisités pour tous les goûts, les traditionnels et les originaux, dans l’épatant ouvrage de Steven Jezo-Vannier, "Jingle Bells, l’improbable histoire des chansons de Noël". Une perle, et un cadeau à offrir, même après Noël.

Un seul mot : passionnant ! "Jingle Bells, l’improbable histoire des chansons de Noël", est un bouquin sorti l’an dernier et signé Steven Jézo-Vannier. En quelque 250 pages, l’auteur vous propose un tour d’horizon des chansons de Noël, leur histoire, leur face cachée...

Le rock, le rap, le disco, la pop, le har-rock, le punk ou des rythmes plus exotiques : les chansons de Noël comme "Ô douce nuit" "Silent night" en anglais, "Petit papa Noël", "Merry Christmas" et bien sûr "Jingle Bells" et d’autres sont ici revisitées à toutes les sauces.

Les Ramones, Hendrix, John Lennon, les Rolling Stones, les Sex Pistols mais aussi Run-DMC, Snoop Dogg ou Lady Gaga : c’est une multitude de chansons de Noël, des reprises ou des compositions originales, qui vous est offerte. Des chants qui respectent l’esprit de Noël dans la forme, ou alors qui se veulent anti-papa Noël, et pourtant, c’est quand même aussi l’esprit de Noël. De 1928 à 2017, des Sonics qui chantent "Je ne crois pas à Noël" à Renaud et son père Noël noir ("Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, retournes-y vite fait bien fait...etc.), en passant par le Noël interdit de Johnny, "La fille du père Noël" de Jacques Dutronc, Kurt Cobain ou le chanteur de Judas Priest, on se demande qui dans le monde de la musique n’a pas chanté à sa façon cet esprit des fêtes de fin d’année.

 

Sans compter les anecdotes : c’est ainsi Noël qui va révéler le rap au grand public américain, ou les paroles du "Petit papa Noël" de Tino Rossi qui avaient été écrites sous l’Occupation, parlant d’un petit garçon triste qui pensait à son père prisonnier en Allemagne...

Bref, si jamais vous partez à la recherche de toutes les chansons indiquées dans cet ouvrage, vous aurez de quoi alimenter vos fêtes en chansons de Noël... pour une soirée bien rock !

Repro CP -

"Jingle Bells, l’improbable histoire des chansons de Noël", éd. Le mot et le reste, 20 €.

Monsieur l'ouïe
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?