Noël : survivre aux conflits familiaux…

  • Noël : survivre aux conflits familiaux…
    Noël : survivre aux conflits familiaux…
Publié le , mis à jour

Un cadeau inopportun, une réflexion malvenue, une vieille rancœur loin d’être apaisée. Le tout sur fond de fatigue… Le regroupement familial à l’occasion de Noël, apparaît propice aux conflits familiaux. L’heure n’est pourtant pas aux règlements de compte. Un conseil : soyez po-si-tif ! 

Entre idéalisation et appréhension, entre impatience et inquiétude, les fêtes de fin d’années sont bien souvent marquées du sceau de l’ambivalence. Et pour cause, elles « font parfois ressurgir les conflits latents », Nicole Prieur, philosophe, auteure de l’ouvrage intitulé Petits règlements de comptes en famille (Albin Michel Editeur).

L’idée est donc de s’y rendre « avec un comportement positif », enchaîne, la psychologue Valérie P. « Il ne s’agit pas d’être dans la rumination. Ce temps de partage n’est pas celui des réflexions mal placées. Gardez en tête l’idée de passer un bon moment. Affichez un large sourire et soyez ouvert, d’autant plus en présence d’enfants, qui attendent particulièrement ce moment ». En résumé, il s’agit de prendre du recul. Et d’« accepter le réel de sa famille », reprend Nicole Prieur.

Sujets ‘refuges’

Au menu des discussions, la psychologue vous conseille « de rester sur des sujets refuges voire superficiels. En tout cas, qui n’engagent pas forcément des avis tranchés ou qui ne fassent pas référence à un passé conflictuel ». En quelque sorte, « La vie en beau », comme l’écrivait Baudelaire.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?