La grippe déjà bien installée en Occitanie

  • En Aveyron, en 2018-2019, 32, 5 % des moins de 65 ans se sont fait vacciner contre la grippe.
    En Aveyron, en 2018-2019, 32, 5 % des moins de 65 ans se sont fait vacciner contre la grippe. Reproduction Centre Presse -
Publié le

Comme chaque année, la grippe fait son retour en France. La région Occitanie, et l’Aveyron, sont en phase "pré-épidémique" selon Santé publique France, avec trois autres régions. Les autorités recommandent aux personnes fragiles de se vacciner contre ce virus.

Les premiers symptômes de la grippe ont été détectés en France, et en particulier en Occitanie depuis quelques jours.

Quatre régions hexagonales ont été placées en phase "pré-épidémique" par Santé publique France, l’agence nationale de santé publique.

Toujours d’après les données de ce même organisme le nombre de consultations en médecine hospitalière (129, soit 0,5 % des passages) est en "légère augmentation" par rapport à la semaine précédente. Concernant les médecins libéraux, les diagnostics de grippe et/ou syndrome grippal étaient stables. Ainsi, 82 actes (contre 72 il y a quinze jours) pour ce diagnostic ont été relevés, soit 2,2 % de l’activité globale des associations SOS Médecins.

15 jours après la première piqûre

Difficile de savoir si le virus qui circule cette année sera plus virulent que l’an passé. Toutefois, pour les praticiens, la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications reste la vaccination. Les personnes âgées, au système immunitaire plus fragile, sont particulièrement vulnérables à ce virus.

Un délai de 15 jours après la première piqûre est nécessaire pour être protégé. Il est donc utile de se faire vacciner dès à présent chez son médecin ou dans les pharmacies. D’ailleurs, l’an passé, l’expérimentation de la vaccination dans les officines a plutôt bien fonctionné. Le dispositif devrait être étendu à toutes les pharmacies.

50000 vaccinations en 2018 en Aveyron

En Occitanie, la couverture vaccinale pour la grippe est légèrement inférieure à la moyenne en France. Et chez les moins de 65 ans, en Aveyron, le taux de vaccination est de 32,5 % ; chez les plus de 65 ans ce pourcentage grimpe à 49,8 %.

Bien que ce taux augmente chaque année, il reste largement inférieur à l’objectif de 75 % de couverture pour les personnes à risque, selon Santé publique France.

En Occitanie, en 2018, un peu plus d’un million de personnes se sont fait vacciner, dont 50 000 en Aveyron.

Quatrième semaine épidémique pour la bronchiolite

En médecine hospitalière, les recours et hospitalisations pour diagnostic de bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans sont toujours en augmentation et ce, depuis quatre semaines. La semaine dernière, 398 passages dans les hôpitaux de la région ont été enregistrés et parmi ces consultations, 174 ont été suivis d’une hospitalisation, soit un taux de 50,1 %. Toutefois, chez les médecins libéraux, les consultations sont en baisse. Vingt-quatre actes pour diagnostic de bronchiolite chez des moins de 2 ans ont été relevés soit 7 % de l’activité globale.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

394 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Duplex en coeur de ville. S[...]

118000 €

Situé boulevard François Fabié, cet appartement de type 2 avec ascenseur es[...]

432 €

LOCATION APPARTEMENT T2 SANS FRAIS D'AGENCE T2 2e : sas entrée avec placard[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?