Luc-la-Primaube : Sainte-Anne, une maison de retraite au cœur de la cité depuis 1994

  • Une petite fête a été organisée en juin dernier pour souffler les 25 bougies.
    Une petite fête a été organisée en juin dernier pour souffler les 25 bougies. Repro CPA / Picasa / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Philippe Pecqueur a succédé en juin 2019 à Jean Sadoul comme président de l’Association Maison de Retraite Sainte-Anne

La maison de retraite Sainte-Anne a fêté son 25e anniversaire en 2019.

En effet, il y a 25 ans, elle quittait Rodez pour venir s’installer à La Primaube.

Brièvement, voici quelques étapes clés de la maison Sainte-Anne à l’origine de l’actuelle maison de retraite Sainte-Anne de La Primaube.

- 1834 : ouverture de l’orphelinat de l’Hôtel-Dieu par les sœurs de la Charité de Nevers.

- 1861 : l’orphelinat quitte l’Hôtel Dieu pour s’installer au 13, bd Flaugergues et prend le nom d’orphelinat Sainte-Anne.

- 1930 et 1945 : agrandissement des locaux vers la cité Boule d’Or avec premier accueil des dames âgées.

- 1966 : les religieuses cessent l’activité de l’orphelinat pour augmenter la capacité d’accueil pour les personnes âgées.

- 28 février 1969 : la maison de retraite Sainte-Anne est reconnue officiellement comme établissement d’accueil de personnes âgées par la DDASS de l’Aveyron. L’établissement est géré par l’association Maison de Famille Sainte-Anne. Sœur Marie-Lucie Poujade en fut la première présidente.

- 2 juillet 1991 : avec des locaux qui ne sont plus aux normes de sécurité pour accueillir des personnes âgées, l’association "Maison de famille Sainte-Anne" prend la décision de quitter le site de Rodez pour La Primaube où la commune va construire un bâtiment neuf.

- 26 mai 1994 : transfert de la maison de retraite Sainte-Anne, du 13 boulevard Flaugergues à Rodez, au 2, rue de l’Aube à La Primaube, les locaux étant la propriété de la commune de Luc-la-Primaube, mis à disposition de l’association, moyennant loyer.

- 18 juin 1994 : inauguration de la maison de retraite Sainte-Anne à La Primaube, par Jean Puech, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, en présence de Mgr Bellino Ghirard, évêque de Rodez, M. le Préfet et les parlementaires du département.

- 7 juin 2001 : l’association prend le nom de "Association maison de retraite Sainte-Anne", Maître Jacques Combret en étant le président.

Depuis, la maison de retraite a évolué au rythme des besoins d’une population de plus en plus vieillissante. Sur 100 résidants, il y en avait 10 en fauteuil roulant, 60 aujourd’hui. Toute une équipe administrative, médicale, paramédicale, soignante, les agents de service et d’entretien, les cuisiniers, l’animatrice, dirigés depuis le 1er juillet 2015 par Catherine Labarbarie (les directeurs précédents étant Michel Cailhol de 1994 à 2004 et Rémy Frémeaux de 2004 à 2015) apportent avec compétence, dévouement, et une attention toute particulière aux résidants, tous les soins techniques et de relation d’aide ainsi que le confort nécessaires au grand âge, 24 heures sur 24, et cela tout au long de l’année. L’association maison de retraite Sainte-Anne étant présidée par Jacques Combret de 1994 à 1998, Jean Sadoul pendant 21 ans et par Philippe Pecqueur depuis juin 2019.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

455 €

Résidence Le Centaure - Place de L'Etoile Appartement de type 2, dans résid[...]

380 €

Appartement T2 en deuxieme et dernier étage , ensoleillé, au calme, entière[...]

455 €

Appartement de type 2, d'une surface de 45, 11 m2, comprenant : - une entré[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir