Trêve des confiseurs et repos bien mérité pour la "green team"

  • La « green team ».
    La « green team ».
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Avant la trêve des confiseurs, les volleyeurs villefranchois prenaient la route direction Millau pour affronter l’équipe Grands Causses. Après avoir frôlé l’exploit contre les leaders la semaine précédente, la "green team" était attendue de pied ferme dans l’antre du troisième du championnat, également habitué à truster les premières places du podium.

Le temps de se remettre du voyage et d’évacuer les frustrations habituelles lors d’un premier set logiquement perdu, la "green team" relève la tête dès l’entame de la deuxième manche. Encore une fois ce sera la défense qui remettra en ordre de marche les Rouergats en s’arrachant sur tous les ballons. Malheureusement cela ne suffira pas pour remporter ce deuxième set arraché in extremis par les locaux.

L’ultimatum tombe : "Si on ne gagne pas un set, j’arrête le volley", dira le réceptionneur-attaquant, Éric Mathieu, frustré de voir les matchs filer entre les doigts chaque semaine. Ce sentiment, partagé par l’ensemble de l’équipe, va pousser la "green team" à élever son niveau de jeu, et va rapidement payer. Les deux sets suivants seront rapidement empochés par les Villefranchois se jouant de la défense adverse grâce des attaques variées, allant de puissantes attaques le long de la ligne et en diagonale ainsi que de nombreuses petites balles dans la défense millavoise. Le bloc rouergat va également écœurer les attaquants locaux qui verront la grande majorité de leurs frappes renvoyées dans leur camp ou relevé par une défense toujours bien placée.

Point du bonus défensif

Deux sets partout, la balle au centre, et personne n’arrêtera le volley.

Le tie-break sera d’une grande intensité, les deux équipes se rendant coup pour coup. La différence se fera dans l’agressivité à l’attaque, la "green team", espérant tellement repartir avec les trois points, s’appliquera à passer tous les ballons de l’autre côté du filet, mais n’inquiétera pas suffisamment les locaux qui, eux, jouant à domicile, lâchent le bras à l’attaque et martèlent la défense villefranchoise.

La mort subite est donc remportée par les Millavois à l’issue d’une belle bataille (15 à 13).

La "green team" pourra toutefois se féliciter d’avoir encore une fois remporté le point du bonus défensif face à une équipe de haut de tableau avant de bénéficier d’un repos bien mérité de trois semaines.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

1018 €

Résidence neuve sécurisée "Le Clos Des Consuls", appartement T3 de 82 m2 e[...]

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 338 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 345 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir