Decazeville : Pascal Mazet veut "stopper l’hémorragie démographique"

  • Pascale Travaillé, Mickaël Audiffred, Florence Bocquet, Pascal Mazet, Christine Couderc et Zinedine Abed.
    Pascale Travaillé, Mickaël Audiffred, Florence Bocquet, Pascal Mazet, Christine Couderc et Zinedine Abed. R.B. / R.B.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le candidat divers gauche promet des mesures en faveur du logement et du commerce afin d’œuvrer à la revitalisation du centre-ville.

C’est devant le skate parc, au pied des tours de la cité du Sailhenc que Pascal Mazet, le candidat divers gauche aux élections municipales a organisé hier sa deuxième conférence de presse. Ce site, la tête de liste "Agir avec les Decazevillois" ne l’a pas choisi au hasard car il symbolise à ses yeux " l’inaction du maire actuel en faveur des jeunes. " Pour mémoire, cet équipement dédié aux jeunes a été réalisé sous la mandature de Jean Reuilles. Pascal Mazet, alors adjoint de ce dernier, avait porté ce projet jusqu’à sa réalisation. " C’était en 2014, rappelle-t-il, et depuis, rien n’a été fait à Decazeville en faveur des jeunes. Alors, il ne faut pas s’étonner ensuite de les voir partir ".

Démographie et centre-ville

D’ailleurs, s’il venait à s’imposer au soir du second tour du scrutin, le candidat Mazet s’attellera, " dès le lendemain, à inverser la courbe du déclin démographique. " " Ou du moins, à la stabiliser ", préfère préciser Florence Bocquet, numéro 2 sur la liste. " En 2014 la ville comptait 5 690 habitants. Lors du dernier recensement réalisé en 2017, il n’y en avait plus que 5 360, soit un peu plus de 100 habitants en moins chaque année. Et rien n’a été fait par l’équipe actuelle pour inverser voire, au moins, tenter d’enrayer le phénomène, se désole Pascal Mazet avant d’ajouter, ce chiffre n’avait jamais été aussi bas depuis la création de la ville. " Alors certes, comme le reconnaît également le candidat Mazet, la baisse de la démographie est récurrente depuis de nombreuses années. " Mais à ce rythme, c’est inédit ", estime-t-il en mettant en cause la politique actuelle consistant " à fermer et à démolir de nombreux immeubles au Sailhenc, au Baldy, ou encore en centre-ville sans les remplacer par de nouveaux projets immobiliers ou des réhabilitations. De nombreuses personnes, des actifs et des jeunes retraités, vont se loger ailleurs car ils ne trouvent pas de logements de qualité, avance le candidat. Il faut donc aider les propriétaires bailleurs privés à engager ces travaux en mobilisant plusieurs partenaires, dont l’État via l’ORT. "

Recyclerie et redevance incitative

Pour faire venir des familles, il prévoit également de viabiliser un terrain afin d’y construire 5 ou 6 maisons type T4 ou 5. Les petits porteurs de projets commerciaux en centre-ville seront également aidés via des exonérations de certaines charges. Enfin, pour revitaliser le centre-ville, il souhaite également y créer une recyclerie. " C’est dans l’air du temps, il y en a partout et cela marche très bien, déclare-t-il. Et cela peut générer jusqu’à une vingtaine d’emplois. "

S’ils sont élus, Pascal Mazet et Florence Bocquet, entourés hier de 4 nouveaux colistiers (voir par ailleurs), souhaitent aussi militer - toujours au sein de la communauté de communes - pour la mise en place la redevance incitative pour les déchets ménagers. " Ce qui se fait actuellement est injuste, soulignent-ils. Cette taxe doit être fixée par rapport au volume de déchets produits et non par rapport à la surface de son habitation comme c’est le cas actuellement. "

R.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

17000 €

A VENDRE DECAZEVILLE-500 m centre-ville,Terrain à bâtir exposé Sud-Ouest av[...]

106000 €

A VENDRE- Immeuble à usage locatif comprenant local commercial en rez-de- c[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir