L’accessibilité web pour les handicapés n’a plus de secret pour l'Espalionnaise Laetitia Sahuet

  • Laetitia Sahuet est « très heureuse » à Paris mais elle envisage de « goûter un jour à une expérience à l’étranger ». Laetitia Sahuet est « très heureuse » à Paris mais elle envisage de « goûter un jour à une expérience à l’étranger ».
    Laetitia Sahuet est « très heureuse » à Paris mais elle envisage de « goûter un jour à une expérience à l’étranger ». RDS
Publié le

La jeune Espalionnaise,qui soufflera ses trente bougies à la fin du mois,est installée à Paris depuis quelques années où elle est consultante chez accoret pilote un projet digital.

Créé en 1967 par Gérard Pélisson et Paul Dubrule, Accor, dont le siège social est à Issy-les-Moulineaux, dispose d’un portefeuille de marques qui couvre les divers segments du marché hôtelier. Dont il est le premier groupe en France (faisant partie du CAC 40 à la Bourse de Paris) et le sixième à l’échelle mondiale. Depuis 2016, Accor initie une diversification de ses actifs vers les nouveaux services hôteliers, dont des solutions digitales. C’est là qu’apparaît à l’écran Laetitia Sahuet. Pour faire simple, elle est consultante digital chez Accor. Sur sa carte de visite, il est écrit : chargée de la mise en conformité des sites internet aux normes internationales d’accessibilité web chez Accor. En clair, selon ses propres termes, "que tous les services livrés sur la toile soient accessibles aux handicapés".

Née à Rodez, le 27 janvier 1990, où elle a suivi une partie de sa scolarité (collège et lycée), Laetitia Sahuet a grandi à Espalion. Un baccalauréat STG (comptabilité) en poche, elle aurait pu intégrer l’entreprise familiale, une serrurerie-métallerie créée en 1985 par son père, natif de Saint-Geniez, et par sa mère, parisienne d’origine. Finalement, elle s’est tournée vers le web et la communication, intégrant l’Iseg à Toulouse. Elle a bouclé cette école avec un master en communication, spécialisée en stratégie digitale. "C’était le bon choix !", continue-t-elle de penser encore aujourd’hui.

Dans deux ou trois ans à l’étranger ?

Après un CDI dans une agence toulousaine créatrice de sites web, qu’elle a quittée au bout de dix-huit mois, après avoir découvert le statut d’auto-entrepreneur, elle est donc montée à la capitale. L’aventure dure depuis trois ans. Elle savoure cette vie parisienne : "Je fais beaucoup de sport en salle et j’aime bien tout ce qui touche à la culture. Mes dernières sorties ont été l’exposition sur Van Gogh à l’Atelier des lumières et une pièce de théâtre à l’Opéra Garnier". Laetitia Sahuet est "passionnée" par ce qu’elle fait aujourd’hui. Et elle veut continuer à se nourrir de cette matière : "J’aimerais d’ailleurs me spécialiser là-dedans. Mieux même, pourquoi ne pas imaginer des formations dans les écoles". En attendant, elle rêve également de "goûter à une expérience professionnelle à l’étranger" : "Mais, il n’y a pas d’urgence. Peut-être dans deux ou trois ans. à Londres ou à Amsterdam". Pour l’instant, ses voyages les plus fréquents la conduisent au pays. "J’essaie de rentrer régulièrement en Aveyron, au moins quatre fois par an, confirme-t-elle. Pour voir mes amis bien sûr, mais surtout ma famille. Mes parents, c’est trop précieux. Nous avons des liens très forts". Ils sont en accord !

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

290 €

A louer appartement T2 situé au dernier étage d'un petit immeuble de centre[...]

157500 €

Appartement atypique en plein coeur d'Espalion, il se situe en rez de jardi[...]

115000 €

EXCEPTIONNEL  Centre-ville d'Espalion, sur le boulevard principal.Très bel [...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir