Villefranche-de-Rouergue : La Chartreuse, décor pour un séminariste assassin

Abonnés
  •  Tournage de la scène de la photo de classe dans la cour du cloître (le plus grand de France) de la Chartreuse de Villefranche-de-Rouergue.
    Tournage de la scène de la photo de classe dans la cour du cloître (le plus grand de France) de la Chartreuse de Villefranche-de-Rouergue. Repro CPA
  • Un cadre exceptionnel pour clôturer les toutes dernières prises de vue du cinéaste Vincent Le Port qui donne ses instructions aux comédiens et aux figurants.
    Un cadre exceptionnel pour clôturer les toutes dernières prises de vue du cinéaste Vincent Le Port qui donne ses instructions aux comédiens et aux figurants. Repro CPA
Publié le

Derniers jours de tournage du film "Bruno Reidal", d’après un fait divers de 1905, du cinéaste Vincent Le Port, à La Chartreuse, avant une sortie prévue sur les écrans à l’automne 2020.

Quand La Chartreuse de Villefranche-de-Rouergue devient, le temps d’un film, le séminaire de Saint-Flour… Le scénario de ce film a été imaginé il y a quatre ans par le jeune réalisateur Vincent Le Port qui a d’ailleurs déjà reçu pour son écriture le prix Sopadin. Mais après avoir réécrit le tragique fait divers qui s’est produit dans une forêt des environs de Raulhac, dans le Cantal, au tout début du XXe siècle (en 1905 très exactement), lorsqu’un séminariste de 17 ans a égorgé et décapité un enfant de 13 ans, il fallait trouver les lieux du tournage. Des repérages ont été effectués il y a deux ans et c’est le nord Aveyron qui a été choisi, pas très loin des lieux véridiques du drame, avec de nombreuses scènes tournées dans une ferme à Campouriez et d’autres à Thérondels. Quelques-unes ont aussi été filmées dans le Lot. Mais, pour figurer le séminaire de Saint-Flour où étudiait Bruno Reidal, le meurtrier, c’est la Chartreuse Saint-Sauveur de Villefranche qui s’est imposée tant ce lieu dégage une aura exceptionnelle. Un endroit aussi historiquement approprié avec des plans tournés dans les deux cloîtres mais également dans la chapelle et au réfectoire. Les quatre derniers jours de tournage (sur un total de huit semaines) se sont donc déroulés dans la Chartreuse et devraient représenter une dizaine de minutes au montage. Une trentaine de figurants, Aveyronnais dont quelques Villefranchois, entouraient l’acteur principal, Dimitri Doré.

Une étoile montante du théâtre, originaire de Lettonie, qui affiche une présence étonnante et dense et surtout un regard profond et habité devant la caméra. Dans la scène de la photo de classe, filmée au centre du grand cloître par une journée de grand vent qui faisait s’envoler les barrettes des comédiens qui figuraient des prêtres, l’acteur était extrêmement concentré. On ne voyait que lui parmi tous les jeunes séminaristes. Le regard !

Festival de Cannes

C’est en lisant un ouvrage sur les tueurs en série que Vincent Le Port découvre le cas de Bruno Reidal, "hanté depuis son enfance par une obsession de tuer qu’il tentera de juguler justement en intégrant le séminaire", raconte l’associé de Vincent Le Port au sein de la société Stank et coproducteur du film, Pierre-Emmanuel Urcun. "Il espérait un salut mais cela n’arrivait pas. À 17 ans, il finira par assassiner un enfant de 13 ans dans des conditions sordides avant de se rendre à la gendarmerie", poursuit le même. " Il sera interné et suivi par plusieurs médecins experts en criminologie dont le professeur Lacassagne, pionnier en France de l’anthropologie criminelle, qui incitera le meurtrier à coucher sur le papier ce qu’il ressent ".

Ce sont ces écrits que Vincent Le Port a eu en main et qui l’ont décidé à passer du court au long-métrage. Le film, coproduit notamment par Arte, affiche un petit budget (1,5 million d’euros) mais de grandes ambitions puisque le réalisateur espère qu’il sera sélectionné pour le Festival de Cannes ainsi que pour celui de Venise. En tout cas, sa sortie dans les salles de cinéma est prévue pour novembre 2020.

Marie-Christine Bessou
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

523 €

A louer, à Villefranche de Rouergue, à proximité des écoles et commerces, d[...]

455 €

A louer T2 d'une surface de 60m² - 1° étage traversant avec terrasse - Pro[...]

245500 €

Villefranche de Rouergue, centre ville, proche du Boulevard Charles de Gaul[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir