Football : la défense du Raf n’est toujours pas d’attaque

Abonnés
  • Pierre Bardy va manquer quelques matchs suite à sa blessure à la cheville.
    Pierre Bardy va manquer quelques matchs suite à sa blessure à la cheville. Jean-Louis Bories
Publié le

Au-delà de la désillusion de l’élimination en Coupe de France face à une équipe de National 3, samedi, Rodez s’est montré inquiétant en concédant de nombreuses occasions.

Quand on ne met pas les ingrédients, on se fait battre par n’importe quelle équipe. On est éliminé et puis basta ! » Forcément, la déception était grande à la sortie de la défaite face à l’Athlético Marseille, samedi, pour le président ruthénois Pierre-Olivier Murat. Et il y a de quoi, tant les hommes de Laurent Peyrelade ont complètement manqué l’entame des deux périodes. « On est déçu forcément de cette élimination, soufflait Aurélien Tertereau à la sortie des vestiaires. On a encore loupé le début de match, que l’on paye cash, et on manque l’entame de seconde période que l’on paye cash aussi. Être mené deux à zéro et courir après le score en Coupe, c’est difficile. »
Avant la réduction du score de Maanane à la 53e, c’est le gardien ruthénois, Mpasi qui a créé l’exploit devant Ba pour continuer de rêver à un possible retour. « Les Marseillais n’ont pas volé leur victoire, atteste le capitaine sang et or, Pierre Bardy, sorti sur blessure. Il nous a manqué de la justesse technique, de la détermination, un peu d’envie… »
Si toute l’équipe est à blâmer, le secteur défensif est le gros point noir de ce match. Même si Roche et Poujol n’étaient pas présents, et que le capitaine Bardy est sorti à la mi-temps, la défense ruthénoise n’a pas été du tout souveraine face à une équipe de National 3. Outre les deux buts concédés, les Marseillais, avec un peu plus d’intelligence de jeu, auraient pu faire grossir encore plus le score en leur faveur. « Le souci, en ce moment, c’est que l’on prend trop de buts, avance David Douline. Ça arrive souvent, donc ce n’est pas forcément que la faute des adversaires. On ne fait pas de grosses erreurs mais on prend deux buts face à une équipe de CFA 2, ce n’est pas suffisant. Il faut absolument rectifier ça. »

« Quand on prend deux buts, c’est difficile de l’emporter »

Face à un adversaire évoluant trois niveaux en dessous du sien, le Raf a de nouveau affiché des lacunes défensives, déjà aperçues cette saison. « Quand on prend deux buts, ce qui est arrivé souvent cette saison (neuf fois cette saison toutes compétitions confondues, NDLR), c’est difficile de gagner les matchs, poursuit Tertereau. On s’attendait à ce que Marseille soit à ce niveau, c’est la magie de la Coupe de France. On aurait dû faire preuve de plus de concentration et de professionnalisme pour éviter de prendre encore deux buts ce soir. »
Depuis le début de la saison, le Raf n’a gardé ses cages inviolées qu’à 3 reprises en 21 rencontres, toutes compétitions confondues. Deux fois en championnat, face à Chambly (2-0) et à Clermont (1-0), et une fois en Coupe de France (à Auch 5-0). Une mauvaise habitude que les Aveyronnais seraient bien inspirés d’oublier. « Désormais, il faut passer à autre chose, la Coupe est finie, résume Tertereau. L’objectif principal était d’être en 32e de finale, on l’a fait. Désormais, on connaît tous notre nouvel objectif qui est de se maintenir en Ligue 2. C’est la priorité de tout le monde, et c’est le plus important pour tout le club. »
Cette lutte pour le maintien débutera en 2020 avec la réception de Châteauroux, vendredi (20 heures). « Il faut tourner la page et se concentrer sur la rencontre de la semaine prochaine. Il va falloir faire un gros match et prendre les trois points », assure David Douline.

5

Lors des six dernières saisons, Rodez a été battu à cinq reprises en Coupe de France par une équipe classée dans une division inférieure. La seule exception est l’élimination par Colomiers, en 2016, lorsque les deux formations jouaient en CFA. La dernière fois que le Raf s’est fait sortir par une équipe évoluant dans un championnat supérieur, c’était en 2014 avec une défaite à Paul-Lignon contre Montpellier, alors en Ligue 1 (2-0).

 

Alexis Bargallo
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

580000 €

Exclusivité: Immeuble avec habitation et revenus locatifs : un magasin ave[...]

275.24 €

Au coeur d'un quartier dynamique ce grand studio est idéalement situé pour [...]

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir