Villefranche-de-Rouergue : la recherche rentre au lycée Savignac

  • Les lycéens villefranchois ont participé à un premier séminaire au collège Georges-Pompidou de Cajarc, dont des élèves de 4e et de 3e sont aussi parties prenantes du projet.
    Les lycéens villefranchois ont participé à un premier séminaire au collège Georges-Pompidou de Cajarc, dont des élèves de 4e et de 3e sont aussi parties prenantes du projet. Repro CPA
Publié le

Des élèves volontaires participent au projet "Math. en. Jeans", qui a pour objectif de les initier à la recherche.

Depuis 2 011, le lycée Raymond Savignac adhère à "Math. en. Jeans". Une association dont l’acronyme signifie "Méthode d’Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir" et qui a pour but de faire découvrir la recherche en mathématique à des jeunes élèves, sous l’impulsion d’un chercheur. Les lycéens villefranchois travaillent ainsi avec un chercheur du CNRS, Gérard Montseny.

La démarche s’adresse à tous les niveaux, de la seconde à la terminale et est basée sur le volontariat. Cette année, seize lycéens y participent, avec un travail sur deux thèmes : "Musique et construction des gammes" et "Relativité". Et pour la première fois ils pourront profiter d’un nouvel aspect du projet. En effet, un lycée de Casablanca s’est engagé dans la même voie et, dans une semaine (du 13 au 17 janvier), les jeunes villefranchois vont se rendre au Maroc pour un séminaire de préparation du congrès de "Math. en. Jeans", qui se tiendra du 27 au 29 mars à Bordeaux. Quelques jours avant, ce sont les jeunes Marocains qui seront reçus à Villefranche. "Ce jumelage est un plus" reconnaissent les professeurs de mathématiques (Sandrine Vernhet et Camille Bousquet) et de physique (Laurent Thomas) en charge du projet. "Il a été rendu possible grâce à l’association "Math. en. Jeans", le Rotary de Villefranche, le lycée et la Maison des lycéens", soulignent-ils.

Lors de ce congrès de Bordeaux, les lycéens vont devoir présenter leurs travaux, dans un amphithéâtre et devant des chercheurs. Un moment solennel qui doit donc être préparé au mieux. D’où l’importance des rencontres de travail préalables, d’abord à Casablanca puis à Villefranche. "Chacun apporte une pierre à l’édifice", relèvent les professeurs.

La démarche dépasse les simples sciences.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

425 €

A LOUER TRES AGREABLE T2/T3 D'UNE SURFACE DE 65 M2 SITUE EN 1er ETAGE D'UN [...]

160000 €

VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE - A proximité du centre ville, sur les hauteurs, [...]

45800 €

Beau terrain boisé de 2400 m² dans un quartier résidentiel, proche accès ro[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?