Centre Presse poursuit son envol

  • De nombreux élus, responsables des services de l’État, personnalités et représentants du monde économique, associatif et sportif se sont retrouvés dans les halls de l’aéroport, autour du vice-président du groupe Dépêche et président-directeur général du groupe Midi Libre, Bernard Maffre, accompagné notamment du directeur général adjoint du groupe Dépêche, Jean-Benoît Baylet et de la directrice générale déléguée du groupe Midi Libre, Claire Charbonnel.
    De nombreux élus, responsables des services de l’État, personnalités et représentants du monde économique, associatif et sportif se sont retrouvés dans les halls de l’aéroport, autour du vice-président du groupe Dépêche et président-directeur général du groupe Midi Libre, Bernard Maffre, accompagné notamment du directeur général adjoint du groupe Dépêche, Jean-Benoît Baylet et de la directrice générale déléguée du groupe Midi Libre, Claire Charbonnel. José A. Torres / José A. Torres
  •  Claire Charbonnel, directrice générale déléguée du groupe Midi Libre, en grande discussion avec Jean-François Galliard, président du conseil départemental.
    Claire Charbonnel, directrice générale déléguée du groupe Midi Libre, en grande discussion avec Jean-François Galliard, président du conseil départemental. José A. Torres / José A. Torres
  •  L’heure des vœux entre Bernard Maffre et Claire Charbonnel, respectivement PDG et directrice déléguée du groupe Midi Libre, et le maire de Rodez, Christian Teyssèdre.
    L’heure des vœux entre Bernard Maffre et Claire Charbonnel, respectivement PDG et directrice déléguée du groupe Midi Libre, et le maire de Rodez, Christian Teyssèdre. José A. Torres / José A. Torres
  • Serge Gélis, directeur délégué de Centre Presse et Jean-Benoît Baylet, directeur général adjoint du groupe Dépêche, échangent avec Catherine de La Robertie, préfète de l’Aveyron.
    Serge Gélis, directeur délégué de Centre Presse et Jean-Benoît Baylet, directeur général adjoint du groupe Dépêche, échangent avec Catherine de La Robertie, préfète de l’Aveyron. José A. Torres / José A. Torres
  •  Autour du sénateur Jean-Claude Luche, Dominique Costes, président de la CCI, et Vincent Prévoteau, directeur de l’hôpital de Rodez, entre autres.
    Autour du sénateur Jean-Claude Luche, Dominique Costes, président de la CCI, et Vincent Prévoteau, directeur de l’hôpital de Rodez, entre autres. José A. Torres / José A. Torres
  •  Anne Blanc, députée de la deuxième circonscription de l’Aveyron, était de la partie.
    Anne Blanc, députée de la deuxième circonscription de l’Aveyron, était de la partie. José A. Torres / José A. Torres
  • Aux côtés de Claire Charbonnel, Serge Gélis et Jean-Benoît Baylet, Bernard Maffre, président directeur général du groupe Midi Libre, a salué avec force les valeurs qui guident l’Aveyron. Des valeurs que partage au quotidien le groupe Dépêche.
    Aux côtés de Claire Charbonnel, Serge Gélis et Jean-Benoît Baylet, Bernard Maffre, président directeur général du groupe Midi Libre, a salué avec force les valeurs qui guident l’Aveyron. Des valeurs que partage au quotidien le groupe Dépêche. José A. Torres / José A. Torres
  •  Christine Sahuet, présidente de la chambre de métiers de l’Aveyron, ici avec Manuel Cantos, ancien président de la CCI, et Jean-Claude Anglars, conseiller départemental, président du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Aveyron.
    Christine Sahuet, présidente de la chambre de métiers de l’Aveyron, ici avec Manuel Cantos, ancien président de la CCI, et Jean-Claude Anglars, conseiller départemental, président du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Aveyron. José A. Torres / José A. Torres
  •  Bruno Gares, figure de l’escrime au niveau national, et Jacques Barbezange, maire de Baraqueville.
    Bruno Gares, figure de l’escrime au niveau national, et Jacques Barbezange, maire de Baraqueville. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

À l’occasion de la cérémonie des vœux, mardi 7 janvier, le vice-président du groupe Dépêche et président-directeur général du groupe Midi Libre, Bernard Maffre, a confirmé la bonne santé de notre titre et annoncé de nouveaux projets, dont le prochain lancement d’une édition parisienne dominicale et d’un supplément culturel.

C’est désormais une tradition bien établie. Acteur indiscutable et incontournable de la vie aveyronnaise, Centre Presse Aveyron a pris pour bonne habitude de réunir les forces vives du département à l’occasion de la cérémonie des vœux. Mardi 7 janvier, et pour la deuxième année consécutive, de nombreux élus, responsables des services de l’État, personnalités et représentants du monde économique, associatif et sportif se sont retrouvés dans les halls de l’aéroport, autour du vice-président du groupe Dépêche et président-directeur général du groupe Midi Libre, Bernard Maffre, accompagné notamment du directeur général adjoint du groupe Dépêche, Jean-Benoît Baylet et de la directrice générale déléguée du groupe Midi Libre, Claire Charbonnel. Un endroit hautement symbolique. "Symbolique économique, bien sûr, avec ce lien quotidien entre l’Aveyron et Paris, mais symbolique aussi culturelle d’un Aveyron ambitieux, conquérant, tourné vers les autres."

Des valeurs de proximité, d’authenticité, de solidarité

Après avoir présenté ses vœux les plus sincères à la nombreuse assemblée, Bernard Maffre n’a pas manqué de rappeler son attachement aux valeurs de proximité, aux racines, au terroir, à l’authenticité, comme à une économie solidaire. Autant de valeurs qui font l’ADN du groupe Dépêche, de sa filiale Centre Presse Aveyron évidemment, mais qui font aussi la force et la spécificité de l’Aveyron.

Des valeurs également partagées par le président du groupe Dépêche, Jean-Michel Baylet, qui n’a pu assister à cette cérémonie des vœux, retenu par d‘autres obligations, en lien avec ses responsabilités nationales à la tête du syndicat de la presse quotidienne française.

Et Bernard Maffre de saluer les Aveyronnais, "des gens vrais, travailleurs, rigoureux, visionnaires et solidaires, qui ont compris, depuis bien longtemps, qu’ensemble, on est toujours plus fort pour affronter les défis par un monde qui se transforme. " Il n’y a qu’à regarder la vitalité de nombre de PME aveyronnaises et la diversité de leur activité pour s’en convaincre.

85 000 lecteurs au quotidien

" Notre journal, votre journal Centre Presse Aveyron s’inscrit naturellement dans cette dynamique de projets, d’innovations, de travail et de rigueur dans le traitement de l’information ", a insisté Bernard Maffre.

Chaque jour, vous êtes plus de 85 000 à nous lire. Centre Presse Aveyron, ce sont 13 000 abonnés papier, 2 000 abonnés numérique, et 30 000 internautes qui naviguent quotidiennement sur notre site centrepresseaveyron.fr.

Plus d’un millier d’annonceurs nous accordent régulièrement leur confiance. Au total, c’est un Aveyronnais sur deux qui est en relation avec notre journal. Un journal plus frais, plus pertinent, plus nerveux, plus dynamique, fort d’une équipe de 25 journalistes et 110 correspondants qui maillent l’ensemble du territoire départemental, sous la tutelle vigilante de son rédacteur en chef Pascal Laversenne et de son directeur Serge Gélis.

Un lien de plus en plus fort avec les Aveyronnais de Paris

2019 fut une année de confirmation pour les projets menés avec les Aveyronnais de Paris. D’abord numérique, notre supplément L’Aveyronnais est désormais joint à l’édition dominicale du dimanche.

Soucieux de renforcer encore plus ce lien avec la capitale, Centre Presse va lancer, dès ce mois de février, une édition hebdomadaire parisienne, incluant le Centre Presse du dimanche et son supplément L’Aveyronnais.

Le moment venu pour Bernard Maffre de remercier l’ensemble des partenaires privés et institutionnels, qui nous accompagnent et nous soutiennent dans nos différentes actions.

À l’image de l’opération des Toqués d’Oc, dont la première édition parisienne a rassemblé plus de 300 convives VIP sur la péniche Le Paquebot, et dont la deuxième édition aura lieu le 8 octobre 2020, en préambule gourmand du célèbre marché de pays des Aveyronnais à Bercy.

On pourrait citer encore notre rendez-vous thématique bimensuel consacré au Fabriqué en Aveyron et à ses multiples savoir-faire, au nouveau rendez-vous des sportifs de L’Invité de la semaine, sans oublier L’Ekiden de Rodez, dont l’édition 2020 aura lieu samedi 8 juin. Cette belle dynamique de projets prendra un élan supplémentaire, au printemps prochain, avec le lancement d’un supplément mensuel de 32 pages Culture 12, dédié aux cultures, toutes les cultures de l’Aveyron.

"Centre Presse Aveyron est l’exemple tangible d’un média qui sait se remettre en cause et s’adapter à la modernité des temps, à l’image de ce territoire aveyronnais ", a conclu Bernard Maffre, avant d’inviter l’ensemble des invités à partager le verre de l’amitié.

Numéro un national avec une croissance de diffusion de 2,2 %

Avec une croissance de diffusion de 2,2 % en 2019, Centre Presse Aveyron se classe au premier rang national, loin devant tous les autres titres de la presse quotidienne régionale et départementale. "Nos efforts ont payé, s’est félicité Bernard Maffre. Bravo à nos équipes et merci à vous toutes et tous pour votre confiance."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

291 €

Le calme de la campagne en ville ! Sur le tour de ville de RODEZ venez déco[...]

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCEUn hall d'entrée (avec placar[...]

219 €

Appartement de type 1 avec coin cuisine équipée Centre-ville et proche cath[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir