Circulation - Déplacements

RN 88 : les études pour la traversée de Rodez avancent

Abonnés
  • Une vue vers Saint-Éloi et vers les Moutiers de ce à quoi pourrait ressembler la rocade dans les années futures.
    Une vue vers Saint-Éloi et vers les Moutiers de ce à quoi pourrait ressembler la rocade dans les années futures. Repro CPA / Repro CPA
  • Une vue vers Saint-Éloi et vers les Moutiers de ce à quoi pourrait ressembler la rocade dans les années futures.
    Une vue vers Saint-Éloi et vers les Moutiers de ce à quoi pourrait ressembler la rocade dans les années futures. Repro CPA / Repro CPA
  • Echangeur des moutiers
    Echangeur des moutiers Repro CPA / Repro CPA
  • Échangeur de Saint-Félix
    Échangeur de Saint-Félix Repro CPA / Repro CPA
  • Échangeur de Saint-Marc
    Échangeur de Saint-Marc Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

L’enquête publique préalable à la réalisation de ce vaste chantier est ouverte. Elle détaille le projet.

Depuis hier et jusqu’au 20 février, il est possible de consulter et de s’exprimer sur le - très - gros dossier de la traversée de Rodez par la RN 88. Après la phase de concertation en janvier 2018, les études de conception, la définition du programme des travaux, la consultation des services de l’État, c’est en effet l’heure de l’enquête publique. Le dossier présenté par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Occitanie (Dreal) soumis au public est accessible (lirepar ailleurs). Un dossier dans lequel on retrouve l’essentiel du projet. Sauf le chapitre crucial du financement. C’est le prochain plan Etat-Région qui permettra, ou non, d’envisager cette réalisation.

À ce jour, seuls 10 M€ ont été débloqués par l’actuel contrat de plan État-Région et concernent les études et les éventuelles acquisitions foncières. Il faut y rajouter plus de 40 M€.

Quant au calendrier, les premiers coups de pioche étaient envisagés en 2020, et l’enquête publique, elle, devait être présentée en… 2019. Donc, à l’image de ce que nous apprend l’avancée de la RN 88 en Aveyron, mieux vaut ne pas trop s’avancer sur les dates.

Le projet

Nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises dans nos colonnes. Le dossier d’enquête publique le décrit plus en détail. Un temps imaginé par l’ouest, puis par l’est, c’est donc au milieu, là même où passe actuellement la RN 88 que se précise l’aménagement routier destiné à fluidifier le trafic aux abords de la ville. " Au niveau des giratoires, l’analyse montre que la séparation entre les flux de véhicules traversant Rodez et ceux correspondant au trafic local permettrait de soulager les carrefours et fluidifierait les conditions de circulation. La dénivellation des carrefours giratoires répond à cet objectif puisqu’elle permet d’éviter que les circulations en transit ne viennent interférer avec le fonctionnement des carrefours d’échanges" est-il détaillé dans ce dossier d’enquête.

Dossier qui revient également sur l’histoire et les différents scénarios qui ont amené à opter sur ce projet.

L’échangeur Saint-Félix – Les Moutiers

Sur l’échangeur de Saint-Félix, le projet conserve le giratoire existant pour les échanges locaux et la RN 88 passe au-dessus par un franchissement en ouvrage d’art. La fonctionnalité d’entrée sur la RN 88 vers Albi est reportée sur une bretelle supplémentaire depuis le giratoire de la Gineste. Sur les Moutiers, la RN 88 reste au terrain naturel avec la réalisation d’échanges par giratoires excentrés et d’un franchissement de la RD au-dessus de la RN 88.

L’échangeur de Saint-Marc

L’échangeur de Saint-Marc est composé d’une RN 88 à niveau et de giratoires excentrés. La route départementale franchit la route nationale via un ouvrage d’art.

Liaisons douces

L’aménagement global envisage également la création de liaisons douces, prenant en compte les liaisons existantes et celles envisagées par l’agglomération.

Ouvrages d’art

Trois ouvrages d’art sont à construire pour la réalisation d cette traversée. À Saint-Félix, aux Moutiers et à Saint-Marc. La réalisation de celui de Saint-Félix sera prise en charge par l’État et les deux autres par le Conseil départemental de l’Aveyron.

Coût

L’enquête publique avance une proposition sommaire du coût que peut représenter ce chantier. Il est estimé à 55, 5 M d’euros. Environ…

Du 6 janvier au 10 février

Le registre d’enquête publique est consultable jusqu’au 10 février en version papier à l’hôtel d’agglomération (place  Adrien-Rozier à Rodez) ou sur internet registre-numerique.fr/rn88-rocade-rodez. Vous pouvez également y accéder via un lien sur notre site Centre Presse.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

67500 €

Rare, terrain constructible d'une surface de 1600m2 environ à proximité imm[...]

78500 €

MAISON DE VILLAGE EN PIERRE DE 86M² HABITABLES AVEC COMBLES EN PARTIS AMENA[...]

64500 €

Situé dans le bourg de Lunel, ensemble immobilier constitué d'une maison pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir