Rodez : Bilan positif pour les commerces pendant les fêtes mais….

Abonnés
  • C’est parti pour les soldes qui dureront du 8 janvier au 4 février.
    C’est parti pour les soldes qui dureront du 8 janvier au 4 février. Repro CPA
Publié le

Malgré les chantiers en centre-ville, un dimanche très pluvieux… les commerçants disent avoir tiré leur épingle du jeu, en attendant les soldes qui démarrent ce mercredi 8 janvier.

À peine sortis des fêtes de fin d’année, les commerçants ruthénois ont déjà le nez dans les cartons, entre la mise en place des rayons pour les soldes et la réception de la nouvelle collection. Aucun répit donc depuis la période festive que les professionnels jugent globalement « positive ».
Malgré de nombreux aléas comme le mauvais temps, les travaux en centre-ville et des animations qui arrivent tardivement, les commerçants ne font pas la fine bouche.
Pour Signorini Tartufi, la nouvelle enseigne installée rue du Touat depuis début décembre, « les ventes ont super bien marché ! ». En revanche, depuis la fin des fêtes « c’est le calme plat », confie Denis Cormouls, employé.
« Cela s’est super-bien passé en décembre. Hormis un dimanche où il n’a pas fait beau, ça a marché de feu de dieu », explique Laure Colin, responsable de la nouvelle enseigne Écho Boutique. Et d’ajouter : « s’il n’y avait pas les animations, je ne pense qu’on aurait moins marché ».
Du côté de chez Bec Fleurs, l’activité commerciale a été largement positive, aussi. « Jusqu’au 24 décembre, les animations ont bien fonctionné, mais après le 25 décembre, non. La majorité des cabanes sont restées fermées. Seulement deux à trois commerçants, dont « Bijou touareg », ont continué. Je trouve que c’est désobligeant vis-à-vis de ces professionnels », souligne Christophe Bec.

Le marché remis en cause

Ce dernier se demande même si Rodez a vocation à avoir un village de Noël ? Même son de cloche à la coutellerie Racine. « Le marché de Noël est un peu trop petit. À faire quelque chose, autant le faire plus grand. C’est mon sentiment », souligne Denis Héral. Ce petit bémol n’enlève rien au bilan de la boutique. « On a bien travaillé. Les animations nous ont bien aidées, même si certains de nos clients se plaignent de ne pas pouvoir se garer », ajoute le vendeur.
Les chantiers reviennent en boucle chez les commerçants du centre-ville. « J’ai organisé une opération de déstockage, ça a donc bien marché. La place de la Cité aurait dû être terminée fin novembre, j’ai pris les devants. Cela dit, les travaux étaient indispensables et ce sera mieux après. Mais ce que je reproche, c’est que les promesses ne sont pas tenues. Cela fait 15 ans que j’entends parler de ces travaux et enfin, cela va être fait. Ce n’est pas trop tôt », confie Régis Defente, le patron de la boutique l’Escarpin.
 

Une période de soldes écourtée

Attention, les soldes cette année seront écourtées de deux semaines. La période des bonnes affaires qui commence aujourd’hui, se terminera le mardi 4 février. Soit deux semaines de moins, par rapport aux années précédentes. En écourtant la période, où les commerçants ont le droit de vendre à perte, le gouvernement espère ainsi doper les ventes et relancer l’économie. 
 

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

311 €

Appartement de type II composé d'une entrée, cuisine équipée avec plaque vi[...]

315 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement dans quartier c[...]

270 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UN COIN CUISINE EQUIPE AVEC PLACARD, D'UNE PIECE PRIN[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir