Soldes d'hiver : la majorité des Français approuve le passage à 4 semaines

  • 83% des sondés reconnaissent ne plus faire la différence entre la période de soldes dans les magasins, les ventes privées et les diverses offres promotionnelles proposées tout au long de l'année.
    83% des sondés reconnaissent ne plus faire la différence entre la période de soldes dans les magasins, les ventes privées et les diverses offres promotionnelles proposées tout au long de l'année. Wiktor Rzeżuchowski/Istock.com
Publié le

(Relaxnews) - Un sondage OpinionWay commandé par le groupe Marques Avenues a enquêté sur l'avis des Français concernant la nouvelle législation qui écourte la période des soldes de six semaines à quatre semaines. 

Le coup d'envoi des soldes d'hiver sera donné ce mercredi 8 janvier dans la majeure partie du pays. Avec une nouveauté pour 2020 : cette période de réductions durera quatre semaines, contre six semaines auparavant. Cette mesure a été prise pour concentrer les réductions de prix sur un temps plus court afin de contrer la concurrence des opérations de ventes privées et de promotions réalisées tout au long de l'année sur le net.

Globalement, la majorité des personnes interrogées (74%) s'avère plutôt d'accord avec cette décision : 66% estiment que cette période est "largement suffisante" pour en profiter, tandis que 34% pensent que cela permettra de lutter contre le phénomène de surconsommation.

Par ailleurs, près de la moitié (43%) estime que cette mesure permettra de renforcer le caractère authentique des soldes. En effet, 73% reconnaissent ne plus faire la différence entre la période de soldes dans les magasins, les ventes privées et les diverses offres promotionnelles proposées tout au long de l'année. 

Seuls 24% des Français désapprouvent la réduction de la durée des soldes, dont 40% craignent que cela implique une plus grande affluence dans les magasins. "Les Français sont certes attentifs aux prix mais aussi à la qualité de l'expérience shopping. C'est fondamental pour le commerce physique vis-à-vis du commerce en ligne", estime Zakari Leriche, directeur général de Marques Avenue.

Cette année, les Français semblent bien déterminés à faire des affaires au cours de ce mois qui succède aux fêtes de fin d'année : 56% privilégient les soldes face à toute autre opération promotionnelle et 37% les attendent avec impatience.  

Etude réalisée en décembre 2019 auprès d'un échantillon de 1.011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir