Une nouvelle centenaire fêtée à la maison de retraite de Rulhe

Abonnés
  • Les centenaires  Simone et Marinette et leur jeune famille.
    Les centenaires Simone et Marinette et leur jeune famille.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Pensionnaire de l’Ehpad du centre hospitalier, Simone Rayet est née le 1er janvier 1920 à Rieupeyroux. Elle a une sœur jumelle, Marinette, toujours en vie, et donc aussi centenaire.

Le 1er janvier 1920, à Rieupeyroux, Palmyre Souyri, épouse du forgeron rieupeyrousain Albert, donnait naissance à deux jolies filles, Simone et Marinette.

Simone et Marinette ont passé leur jeunesse en haut de Rieupeyroux, dans la maison de leurs parents, proche de la forge de leur papa. À 18 ans, Simone a épousé, toujours à Rieupeyroux, Émile Rayet. C’est avec lui qu’elle passera sa vie. D’abord, en l’aidant, lui, le Résistant, à passer des armes durant la guerre de 1939-1945, puis en tenant avec lui leur magasin de chaussures au milieu du bourg chef-lieu de canton et ce, jusque dans les années 80 avant de se retirer, à la retraite, au Bouscal.

Simone et Émile ont eu un fils, Jean, qui leur a donné un petit-fils, Laurent. Celui-ci, avec son épouse, leur a offert deux petits-enfants qui ont accru la famille avec deux arrière-petits-enfants.

Personne discrète mais pleine de courage, Simone a eu son permis de conduire mais n’a jamais osé conduire… cela ne l’a pas empêchée de vivre au Bouscal (en bas de Rieupeyroux) jusqu’au 23 juillet dernier où elle est entrée en hébergement à l’Ehpad Nord de la maison de retraite de Rulhe.

Sa sœur Marinette, elle, a quitté l’Aveyron de bonne heure pour rejoindre Toulouse où elle obtint sa licence en physique, ce qui lui permit de devenir la seconde femme ingénieur de l’histoire de l’Ensheit de Toulouse avant de finir sa carrière active à l’Onera, à Toulouse toujours, où elle vit encore.

Marinette s’est mariée en 1946 avec un Toulousain, Géraud Machelard. Ils ont eu deux filles qui leur ont donné cinq petits-enfants et, aujourd’hui, neuf arrière-petits-enfants.

Le personnel de l’Ehpad a bien fait les choses et a fêté les deux centenaires, ce samedi matin, à Rulhe, en présence de leurs familles, leurs amis de Rieupeyroux et de l’équipe soignante et d’animation. Une matinée dont jeunes, moins jeunes et anciens se souviendront longtemps… ce n’est pas tous les jours que l’on fête le centenaire de jumelles.

BERNARD GIBERGUES
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

67000 €

Au centre-ville, charmante maison en pierres avec garage et caves. Elle com[...]

290 €

Coeur de ville, proche de toutes commodités - Appartement T2 situé au 3ème [...]

180000 €

Maison d'environ 135m² habitable composée d'un logement de type 4 (90m²) à [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir