Rodez Citoyen s’attaque au parc des expos

Abonnés
  • Matthieu Lebrun  et Marion Berardi.
    Matthieu Lebrun et Marion Berardi. Centre Presse / Mathieu Roualdès / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La liste est vent debout contre le projet porté par l’Agglomération.

" Un pari irresponsable ", "totalement dépassé", "surdimensionné ", "un fiasco annoncé"… La liste Rodez Citoyen, et son candidat Matthieu Lebrun, s’est montrée vent debout contre le projet, porté par l’Agglomération et son président Christian Teyssèdre, du parc des expositions sur la zone de Malan, à Olemps. Sur une superficie de 7 ha et sur une emprise globale de 25 ha, le projet abritera un hall multifonctions de 3 200 m2, pouvant accueillir diverses manifestations, une zone commerciale de plus de 7 000 m2, un parking… Sa construction, elle, est prévue au plus tôt, pour une enveloppe globale de 34 M€ – sans compter les subventions extérieures à l’Agglo -, selon les dernières études.

Et pour la liste Rodez Citoyen, la solution est simple : stopper au plus vite ce projet. Premièrement, car "il est déraisonnable de jouer avec l’argent public comme cela", indiquent Matthieu Lebrun et Marion Berardi. "Au départ, cela devait coûter 10 M€… Au final, la facture s’élèvera à plus de 40 M€. Cela va entraver considérablement notre capacité financière". Surtout, la liste considère ce projet "hors-sol". "Notre réalité n’est pas celle de Toulouse. Les habitants de l’Agglo ont-ils besoin d’un tel équipement ? Il est totalement surdimensionné ! Et les parcs des expos, hormis à Toulouse et à Albi, sont tous déficitaires dans la région", ont-ils avancé, tout en évoquant également la question économique et écologique : "Ce parc des expos, avec sa zone commerciale, continuera de tuer le commerce de proximité mais également la biodiversité. Comment continuer à construire, bétonner en cette période d’urgence climatique ?".

Reste une question : comment agir, alors que le projet a déjà été adopté ? "Nous chercherons d’abord à convaincre les élus de la future Agglo de stopper ce projet. Cela coûtera mais ce n’est pas grave comparé à ce qu’on peut perdre avec sa construction… Puis, si ce n’est pas possible, nous proposerons une consultation citoyenne. Le mutisme sur ce projet est aberrant. Il faut sortir des discussions des couloirs et faire preuve de transparence auprès de la population".

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec placa[...]

365 €

Rodez, appartement meublé de type 1 de 31m² situé au 1ème étage, composé d'[...]

252 €

STUDIO PROCHE IUT - LYCEE MONTEIL - 2EME ETAGE - DIRECTION LA ROQUE ,CUISIN[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir