Pour vivre mieux et plus vieux, buvez du thé vert

  • Pour vivre mieux et plus vieux, buvez du thé vert
    Pour vivre mieux et plus vieux, buvez du thé vert
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Boire du thé permet de vivre plus longtemps, et en meilleure santé. C’est la conclusion d’une vaste étude menée en Chine auprès de plus de 100 000 participants. Mais attention : le thé doit être vert, consommé de manière régulière et sur le long terme. 

Au moins trois fois par semaine. C’est le critère retenu par les chercheurs de l’académie chinoise des sciences médicales pour faire de vous un consommateur régulier de thé. Et selon les résultats de leur étude, publiée dans le European Journal of Preventive Cardiology, vous seriez bien inspiré de conserver cette saine habitude pendant encore de longues années.

Car les bénéfices sont nombreux : outre l’amélioration de la santé cérébrale ou la lutte contre l’obésité, la consommation régulière et durable de thé est également associée à une espérance de vie plus longue et en meilleure santé. L’étude – qui s’est déroulée sur 7 ans – montre en effet que les buveurs de thé réguliers de 50 ans développaient des maladies coronariennes et des AVC en moyenne un an et demi plus tard que les non consommateurs ou consommateurs occasionnels. Ils vivaient environ un an de plus que ceux qui ne boivent peu ou jamais de thé.

Thé noir ou thé vert ?

Le fait de boire du thé au moins trois fois par semaine réduit en outre de 20% le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire ou d’un AVC, et de 22% d’une maladie cardiaque ou d’un AVC mortels. Le risque de décès toutes causes confondues est lui réduit de 15%. Si les habitudes sont maintenues sur le long terme (plus de 13 ans dans l’étude), le risque est minimisé de 39% pour les maladies cardiaques et AVC, 56% pour les maladies cardiaques et AVC mortels et 29% pour les décès toutes causes confondues.

« Les études sur les mécanismes ont suggéré que les principaux composés bioactifs du thé, à savoir les polyphénols, ne sont pas stockés dans le corps à long terme », précisent les auteurs de l’étude. « Ainsi, la consommation fréquente de thé sur une période prolongée peut être nécessaire pour l’effet cardioprotecteur. » Et le thé vert doit être privilégié au thé noir qui perd une grande partie de ses effets antioxydants au cours du processus de fermentation. De plus, selon des recherches antérieures, le fait qu’il soit servi avec du lait contrebalancerait les effets favorables du thé sur la fonction vasculaire.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir