Bassin decazevillois : une réunion du conseil communautaire sous haute tension

  • Les opposants ont investi la salle du conseil communautaire pour manifester leur désaccord.
    Les opposants ont investi la salle du conseil communautaire pour manifester leur désaccord. Repro CP - DDM
Publié le

La salle de réunion a fait face à une affluence peu commune où une quarantaine de manifestants se sont invités pour tenter d’infléchir la délibération en faveur de Solena.

Une fois encore, l’épineux dossier Solena de traitement et de stockage des déchets ménagers à Viviez et Aubin, abordé lors du conseil communautaire, a mis en lumière les divergences entre des élus majoritairement favorables à l’éclosion de ce projet et des opposants remontés à bloc et fermement décidés à tout mettre en œuvre pour le faire capoter.

La salle de réunion de Decazeville communauté a fait face à une affluence peu commune où une quarantaine de manifestants se sont invités pour tenter d’infléchir la délibération en faveur de Solena. Dans sa présentation, Jean-Louis Denoit, en charge de l’urbanisme et de l’habitat, a expliqué que "l’enquête publique dont le rapport nous a été remis le 19 décembre a estimé que le caractère d’intérêt général est avéré en émettant un avis favorable assorti de deux réserves : primo, les remarques de la Mission régionale d’autorité environnementale doivent être prises en compte et suivies d’effets, deuzio, une structure réunissant les collectivités locales, Solena et les riverains devra assurer une mission de surveillance".

Une fois ces réserves acceptées, et donc levées, plusieurs voix hostiles au projet se sont fait entendre. "En adoubant Solena vous commettez une grave erreur, vous sous-estimez ses nuisances et sa dangerosité ", a réagi Jean-Pierre Vaur, tandis que Francis Cayron, s’interrogeait sur "l’urgence de délibérer tant que la préfète n’a pas pris sa décision ". Pour sa part, Jean-Claude Couchet mettait le feu aux poudres en interpellant André Martinez et Jean-Louis Denoit, " j’aimerais savoir quelles sont vos motivations pour soutenir un projet décrié par bon nombre de nos concitoyens".

Une question restée en suspens, les deux élus ciblés estimant " ne pas disposer d’un climat serein pour répondre" ce qui déclenchait moult réactions houleuses des opposants. Mis au vote, le projet Solena assorti de la modification du PLU est adopté (3 voix contre 2 abstentions) sous les cris de colère des spectateurs rappelés à l’ordre par les policiers présents dans la salle. Avant d’évacuer la salle, les opposants ont remis de petits sacs-poubelles floqués "cadmium" aux élus en guise de meilleurs vœux !

Daniel Montarry
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

56000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose au 3ème étage d'un immeuble de bonn[...]

44000 €

A VENDRE- Appartement T2 avec terrasse, cave et parking.Dans résidence calm[...]

230000 €

Exclusivité : Decazeville : Vous serez séduits par cette bâtisse de caractè[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir