Bénédicte Arguel, l’animatrice aux mille attributions, quitte ses fonctions

Abonnés
  • Bénédicte entourée du maire et de Paulin, son fils, fidèle porteur d’affiches et de dépliants, comme tous ses autres enfants.
    Bénédicte entourée du maire et de Paulin, son fils, fidèle porteur d’affiches et de dépliants, comme tous ses autres enfants.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Son dévouement était apprécié. Le conseil municipal tenait à rendre hommage à Bénédicte Arguel par cette cérémonie, ce jeudi, empreinte de sincérité et d’émotions. Empreinte aussi des désagréments de la séparation ! L’annonce de son départ a fait l’effet d’une "petite bombe".

Pas la bombe qui envoie joyeusement en l’air serpentins et cotillons et annonce le champagne mais celle qui provoque l’embarras.

Bénédicte quitte l’Espace Panatois pour rejoindre un poste à Réquista et ouvrir une maison des services. Elle avait su tisser des liens profonds avec la population et devenir incontournable. On la croisait dans toutes les manifestations, au cinéma, au trail, à la foire et au marché, l’hiver et l’été… Alors, bien sûr, selon la formule consacrée, nul n’est irremplaçable. Et il ne faut jurer de rien. Et qui va à la chasse… Admettons ! Mais, que vous viviez là ou que vous y fassiez une halte, si vous aviez besoin de quelque chose, alors il vous fallait voir Bé@Lv51R{nédicte. Le maire, dans son discours, lui redira toute sa gratitude. Employée communale depuis 2011, riche d’une licence cinéma-audiovisuel, elle était le lien entre les écoles, les associations, les gens et leur quotidien. L’Espace Panatois, où elle savait accueillir, est une bibliothèque, un cyber-espace, une salle d’exposition, un lieu pour les enfants des écoles et les associations, un point accueil tourisme ouvert 7 jours sur 7, l’été. C’était son domaine. À croire même qu’elle y habitait. Elle œuvrait aussi au sein de l’association Pacap qui propose une programmation culturelle éclectique : cinéma, spectacles, concerts…

Cécile Lemouche, la personne qui va la remplacer, n’est pas une inconnue, ayant animé de nombreux ateliers avec sa merveilleuse petite entreprise : "Les p’tits doigts de Cé". Elle avait créé alors l’enchantement.

Nous en reparlerons bien sûr. Bienvenue à elle !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

390350 €

Batiment en L sur terrain d'un hectare paysagé et clos. Premier bâtiment[...]

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir